Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Mohammed VI : Le Maroc a fait le choix de placer la régionalisation avancée au cœur de son modèle de développement


Vendredi 16 Mars 2018 modifié le Vendredi 16 Mars 2018 - 22:53




Mohammed VI : Le Maroc a fait le choix de placer la régionalisation avancée au cœur de son modèle de développement
Le Maroc a fait le choix de placer la régionalisation avancée au cœur de son modèle de développement économique, a indiqué le Roi Mohammed VI, notant que la région est aujourd'hui appelée à devenir une collectivité qui a les pouvoirs d’agir sur son destin dans le cadre de l’intégrité territoriale du Royaume.

«Plus qu’un simple aménagement territorial ou administratif, la régionalisation avancée traduit une volonté forte de rénover et de moderniser les structures de l’Etat, pour consolider le développement intégré de nos territoires et fédérer ainsi tous les acteurs autour d’un projet commun'', a assuré le Souverain dans un message adressé aux participants à la 4è édition du Forum Crans Montana, qui a ouvert ses travaux vendredi à Dakhla.

Le Roi a mis en avant dans ce message la volonté de faire émerger, au sein des douze régions que compte le Maroc, une nouvelle forme de croissance économique : une croissance inclusive, soutenue localement par les secteurs publics et privés.

«Nous avons voulu renforcer, en particulier, la cohésion nationale et l’accès aux services publics dans des territoires à fort potentiel», a dit le Souverain, soulignant que nulle part ailleurs, cette réalité régionale n’est aussi prégnante que dans la belle région de Dakhla.

Cette région «a connu, à l’instar des Provinces du Sud, une transformation politique, économique et sociale», a précisé le Roi, affirmant que «Notre ambition est de poursuivre cette action pour que le Sahara marocain renoue avec sa vocation historique de carrefour dans le Continent».

Le Souverain n’a pas manqué de souligner également que le continent africain «ne manque ni d’ambition ni de volonté d’aller de l’avant» et qu’il a besoin de nouvelles formes d’organisations collectives d’administration et de gestion des territoires.

Le Maroc a d’ailleurs toujours exprimé son engagement à partager son expérience en la matière avec ses homologues africains, à la fois dans le cadre de la mise en œuvre d'accords bilatéraux ou à travers l’organisation des «Cités et Gouvernements Locaux Unis Africains» dont le siège se trouve à Rabat.

Placée sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, la 4ème édition du Forum Crans Montana, qui se tient jusqu'au 20 mars sous le thème « l’Afrique et la Coopération Sud-Sud », réunit plus d'un millier de participants et de personnalités issus d'une centaine de pays outre des représentants de plusieurs organisations internationales et régionales.

Cette grand-messe internationale consacre le rayonnement international de la ville de Dakhla et sa renommée en tant que destination privilégiée pour abriter les plus grandes manifestations internationales.

Cette année, d'anciens chefs d'Etat et de gouvernement, des ministres, des présidents de parlements, des décideurs, des parlementaires et des experts internationaux se sont donnés, de nouveau, rendez-vous à Dakhla pour débattre de l'avenir de l'Afrique, du développement durable, de la coopération Sud-Sud et des différents défis de l'Afrique à l'ère de la mondialisation.
Vendredi 16 Mars 2018 - 13:41





Nouveau commentaire :
Twitter