Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Migration et emploi: le Maroc plaide à Ottawa pour des modèles innovants respectueux des marchés émetteurs


Mercredi 26 Juin 2019 modifié le Jeudi 27 Juin 2019 - 01:21




Migration et emploi: le Maroc plaide à Ottawa pour des modèles innovants respectueux des marchés émetteurs (Photo: MAP)
Migration et emploi: le Maroc plaide à Ottawa pour des modèles innovants respectueux des marchés émetteurs (Photo: MAP)
Devant le congrès international Metropolis à Ottawa, le Maroc a plaidé mardi en faveur de modèles opératoires innovants en matière d'emploi à même de respecter les besoins des marchés des pays émetteurs de la migration.

"Les professionnels de l'emploi sont appelés à développer des alternatives innovantes permettant d'éviter notamment d’appauvrir le marché de l’emploi dans les pays émetteurs de la migration", a souligné le directeur général de l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences (ANAPEC), Abdelmonnime El-Madani qui a participé à une conférence sur le thème "en quête d’une gouvernance mondiale" organisée dans le cadre du congrès.

"En tant que pays précurseur en matière migratoire, le Maroc est conscient de l’impératif de puiser dans les stocks de chercheurs d’emploi" pour éviter toute pénurie de ressources humaines dans les économies des pays du Sud, a-t-il déclaré à la MAP, précisant que la migration, en plus d’être sûre, ordonnée et régulière, doit être aussi concertée.

Il a dans ce contexte relevé que le Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières (PMM), adopté en 2018 à Marrakech, représente "un acquis pour l’humanité ayant permis à la communauté internationale de se rattraper sur les dysfonctionnements accumulés en matière migratoire durant les dernières décennies".

Le pacte a également permis "une meilleure protection, une gouvernance mondiale plus ou moins sage", a-t-il dit, notant toutefois qu'au niveau pratique, "il y a beaucoup d’attentes, particulièrement sur le plan économique".

Selon lui, l’enjeu est de voir comment promouvoir la migration légale favorisée par le PMM tout en évitant "de pomper les marchés d’emploi des pays du Sud en vue de préserver leur économie et leur permettre de suivre la relance de l’économie mondiale.

Sous cet angle, le directeur général de l’ANAPEC a insisté sur l’importance de la migration concertée, citant à titre d’exemple le projet PALIM initié par le Maroc et la Belgique afin de répondre à la pénurie de la main-d’œuvre dans le domaine des nouvelles technologies, ainsi qu'un autre projet signé avec l’Allemagne visant la création d'un espace d'information maroco-allemand.

La conférence d'Ottawa a été l’occasion pour les participants de se pencher sur l’apport du PMM et du Pacte mondial sur les réfugiés (PMR) adopté dernièrement par l’Assemblée générale de l'ONU, et de réfléchir au potentiel de la migration en termes de contribution à la réalisation des Objectifs de développement durable.

Le 24éme Congrès international Metropolis se tient du 24 au 28 juin sous le thème "les promesses de la migration: inclusion, croissance économique et coopération mondiale".
Mercredi 26 Juin 2019 - 13:36





Nouveau commentaire :
Twitter