Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Mehdi Qotbi à New York : "Le meilleur vecteur du dialogue reste incontestablement la culture"


Jeudi 21 Février 2019 modifié le Jeudi 21 Février 2019 - 15:31

Le Président de la Fondation Nationale des Musées du Maroc, Mehdi Qotbi, a tenu, mardi et mercredi à New York, des réunions de travail avec les responsables des grands musées newyorkais, dans le cadre des efforts de la Fondation visant à poursuivre le rayonnement du Royaume à travers le monde.




(Photo: MAP)
(Photo: MAP)
M. Kotbi a ainsi rencontré Leon Black, président du Conseil d’administration du Musée d’art contemporain de New York (MoMa), ainsi que d’autres responsables de cette éminente institution, dont Mme Ann Temkin, avec lesquels il a évoqué les possibilités d’échanger et d’emprunter des œuvres de grands artistes américains.

Lors de ces réunions, M. Qotbi a également insisté pour que le MoMa, qui est le plus grand musée d’art moderne du monde, puisse aussi recevoir et donner une visibilité à la création des artistes marocains, et "permettre ainsi un véritable échange, dialogue et partage".

Pour le Président de la Fondation Nationale des Musées du Maroc, le monde a besoin aujourd'hui de dialoguer, et "le meilleur vecteur du dialogue reste incontestablement la culture".

M. Qotbi, qui a également tenu des réunions de travail avec le Directeur du Metropolitan Musuem of Art, Max Hollein, et la Directrice-adjointe et Conservatrice en chef du Whitney Musuem of American Art, Donna De Salvo, a déclaré à la MAP que l’ensemble de ses interlocuteurs ont "rendu hommage à la politique de Sa Majesté le Roi Mohammed VI en faveur aussi de la culture".

Le Maroc est aujourd'hui cité en exemple pour sa politique culturelle et muséale, a-t-il souligné.

Et d’ajouter: le Directeur du Metropolitan Musuem of Art de New York a montré "un grand intérêt" pour exposer au sein de cette grande institution le patrimoine marocain, à l'instar de l’exposition "Le Maroc médiéval, un empire de l’Afrique à l’Espagne", organisée il y a quelques années par le musée du Louvre et la Fondation nationale des musées du Maroc.

"L’idée est d’essayer de montrer ce Maroc d’hier et d'aujourd'hui, où juifs et musulmans ont toujours vécu en harmonie à travers l’histoire, et donner ainsi un exemple au monde sur le modèle marocain de vivre-ensemble", a expliqué M. Qotbi, estimant que le meilleur moyen de montrer cet exemple est la culture.

Par ailleurs, M. Qotbi a aussi tenu une réunion de travail avec M. Vartan Gregorian, président de la Fondation Patti & Everett B. Birch, du nom de la grande philanthrope américaine et citoyenne du monde, feue Patti Birch.

En effet, cette grande dame du monde de l’art et des musées, qui aimait le Maroc, avait fait don de 1 million de dollars pour restaurer le minbar de la Mosquée Koutoubia de Marrakech, et légué aussi quelque 1.300 objets d’art, qui sont aujourd'hui le fond de Dar El Bacha-Musée des Confluences.
Jeudi 21 Février 2019 - 08:20





Nouveau commentaire :
Twitter