Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Marrakech: plaidoyer en faveur de la promotion de l'entrepreneuriat féminin pour la construction d’un avenir meilleur et la réalisation des ODD (ministres africaines)


Mercredi 13 Février 2019 modifié le Jeudi 14 Février 2019 - 00:07

Des ministres africaines ont plaidé, mercredi à Marrakech, en faveur de la promotion de l’entrepreneuriat des femmes africaines et arabes pour la construction d’un avenir meilleur pour tous et la réalisation des Objectifs du Développement Durable (ODD).




Dans ce sens, la ministre des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Artisanat et du Secteur informel au Congo-Brazzaville, Mme Yvonne Adélaïde Mougany, a souligné que la réalisation des ODD, à travers le soutien des femmes entrepreneures, constitue une opportunité de choix pour mettre en avant le rôle que peuvent jouer ces femmes dans la réalisation de cette ambition qui concerne l’humanité entière.

Elle a précisé que cette 2ème Conférence des femmes d’affaires arabes et africaines se veut un espace qui leur permet de se retrouver et d’échanger sur plusieurs questions, au Maroc, un pays qui fait avec succès la synthèse des riches cultures et le lien entre la tradition et la modernité, tout en restant résolument tourné vers l’avenir.

Rappelant que la République du Congo a fait le choix de l’émergence de l’entrepreneuriat féminin en élaborant et mettant en œuvre des mesures spécifiques et adaptées pour accélérer l’éclosion des femmes d’affaires dans toutes les sphères d’activités, la ministre a fait remarquer qu’il reste encore beaucoup à apprendre en vue de donner le maximum d’impact à cette démarche en faveur de la femme entrepreneure congolaise.

Pour sa part, la ministre déléguée chargée de l’Emploi, de la Jeunesse, de la Formation professionnelle, de l’Insertion et de la Réinsertion au Gabon, Mme Olivia Hajar Nguema Obiang, a indiqué que son pays, à l’instar de la communauté internationale, s’est approprié "la Décennie de la femme" et en a fait un de ses objectifs prioritaires de l’émancipation de la femme et de l’approche genre, tout en s’appuyant sur plusieurs axes des ODD, notamment les axes 1 (éradication de la pauvreté sous toutes ses formes), 5 (égalité entre les sexes), 8 (accès à l’emploi décent et promotion d’une croissance économique soutenue) et 10 (réduction des inégalités).

A ce propos, elle a mis en relief le projet de société "l’Avenir en confiance" proposé par le président Ali Bongo Ondimba et qui se traduit en acte à travers "le Plan Stratégique Gabon Emergent" dans deux de ses quatre fondations que sont le Développement durable et le Capital humain, ainsi que l’adoption en 2009 de la Stratégie Nationale de l’Egalité et de l’Equité de Genre ainsi que la dynamisation du secteur de l’entrepreneuriat au Gabon.

Dans le même ordre d’idées, M. Victor Harison, Commissaire au sein de la Commission de l’Union Africaine (UA), a mis en avant le rôle majeur de la femme dans la réalisation du développement économique durable, soulignant que la place de la femme au sein de la société conditionne le développement de chaque pays, d’où l’impératif de reconnaître sa place centrale dans le tissu sociétal.

Mettant en exergue l’agenda 2063 mis en place par l’UA pour une Afrique prospère et en paix, le responsable a indiqué que 20 objectifs de cet agenda panafricain sont en lien avec les 17 ODD, affirmant que l’Afrique œuvre, entre autres, pour une meilleure parité-genre en vue de la promotion de la situation des filles et des femmes dans les sociétés africaines. Et M. Harison de poursuivre qu’à l’heure de la transformation et de la diversification des économies africaines, l’UA

Les travaux de la deuxième édition de la Conférence des femmes d'affaires arabes et africaines, initiée cette année sous le thème "la réalisation des objectifs de développement durable à travers le soutien des femmes entrepreneures", ont été ouverts mercredi au Palais des congrès à Marrakech.

Organisée par l’Agence Marocaine de Développement des Investissements et des Exportations (AMDIE), en partenariat avec l’Union Arabe pour le Développement des Exportations Industrielles (AUIED), cette 2ème Conférence connaît la participation de ministres, d’éminentes personnalités ainsi que plus d’une trentaine d’experts chevronnés venus d’une dizaine de pays africains et du Moyen-Orient.

Lors de ce conclave de deux jours, plusieurs panels sont programmés avec des thématiques différentes telles que le soutien des gouvernements arabes et africains à l’entrepreneuriat féminin, les "best practices" (les meilleures pratiques), l’utilisation de l’innovation comme levier favorisant le renforcement du rôle des femmes entrepreneures dans le développement économique, la participation des femmes d’affaires au commerce, les contraintes de l’entrepreneuriat liées au financement et le partage d’expériences réussies d’entrepreneures.

A l’issue de cette Conférence, un Manifeste sera rendu public formalisant ainsi les engagements pour un développement équitable et durable.
Mercredi 13 Février 2019 - 15:04





Nouveau commentaire :
Twitter