Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Marrakech : mise en avant de la ferme volonté de fédérer les efforts pour un plaidoyer fort sur la marocanité du Sahara


Lundi 15 Juillet 2019 modifié le Lundi 15 Juillet 2019 - 17:25




Les participants au 2ème colloque du plaidoyer civil sur la marocanité du Sahara, dont les travaux ont pris fin dimanche à Marrakech, ont réaffirmé la ferme volonté de fédérer les efforts et de renforcer la coopération et l'action commune en faveur d’un plaidoyer fort et efficient sur la marocanité du Sahara, fondé sur l’esprit d’initiative et les connaissances scientifiques et ce, conformément aux Hautes Orientations du Roi Mohammed VI.

Dans leurs recommandations ayant sanctionné les travaux de cette rencontre de trois jours, initiée par le ministère chargé des relations avec le parlement et la société civile, ils ont également appelé au renouvellement et au renforcement du discours-plaidoyer sur la marocanité du Sahara ainsi qu’à la diversification de ses mécanismes et techniques, tout en soulignant la nécessité de bien détricoter le discours des adversaires de l’intégrité territoriale du Royaume et de lever le voile sur les violations des droits de l’Homme dans les camps de Tindouf.

Ils ont insisté, en outre, sur l’impératif d’oeuvrer pour l’élaboration d’un guide spécial inhérent aux organisations, instances et fora internationaux, et qui renferme leurs attributions, leurs mécanismes et les procédures à suivre pour y présenter un plaidoyer, ainsi que pour la publication d’ouvrages en toutes les langues vivantes, en vue de jeter la lumière sur la réalité dans la région du Sahara marocain et les efforts déployés sans relâche pour le développement des provinces du sud.

Ces recommandations ont mis également l’accent sur la nécessité de diversifier les partenaires internationaux et de mettre à profit les relations du Maroc avec ses alliés stratégiques, tout en permettant aux acteurs associatifs et aux organisations de la société civile d’accéder aux informations et données relatives à la question du Sahara afin d’assurer l’efficience du plaidoyer civil.

Les participants ont aussi souligné l’importance du soutien du rôle des Marocains du monde et du renforcement de leurs capacités en matière de plaidoyer sur la marocanité du Sahara, appelant à réhabiliter la culture hassanie en tant que l’une des composantes de l’identité marocaine sur les plans linguistique, éducatif, littéraire et médiatique, et à mettre à contribution cette culture pour la consolidation des relations avec le Continent africain et le renforcement du plaidoyer civil.

Ils ont, d’autre part, insisté sur le rôle de l’université dans l’organisation de cursus de formations en matière de plaidoyer sur la cause nationale, ainsi que sur le renouvellement, le renforcement et la diversification des techniques du discours médiatique autour de cette question.

Les participants ont souligné l’importance de la poursuite des sessions de formation sur les techniques d’interaction avec les plateformes numériques et de l’exploitation des nouvelles techniques de communication, tout en continuant à soutenir les partenariats avec les organisations de la société civile en vue de renforcer les capacités des jeunes en matière de plaidoyer.

Tout en appelant à la création d’un site électronique dédié à informer et à faire la lumière sur les initiatives réussies en matière de plaidoyer et à doter la société civile d’une méthodologie d'analyse des données disponibles sur la dimension socio-économique et les ressources naturelles, ainsi que des moyens de leur mise à contribution dans son plaidoyer, les participants n’ont pas manqué de saluer les initiatives entreprises par le ministère de tutelle pour le soutien et le renforcement des capacités des acteurs associatifs dans un cadre de coopération et de partenariat, ainsi que les efforts déployés dans ce sens par les différents départements gouvernementaux et les établissements publics.

Dans une déclaration à la MAP à cette occasion, le ministre chargé des relations avec le parlement et la société civile, Mustapha El Khalfi, a expliqué que ce colloque consacre l'adhésion de la société civile au plaidoyer sur la marocanité du Sahara, ajoutant que cette adhésion se veut une réponse à l’appel du Roi Mohammed VI qui a affirmé que la question du Sahara marocain est l’affaire de tous.

Et de relever que cette rencontre a été l’occasion pour s’informer et discuter des développements qu’a connus la première cause nationale depuis le premier colloque du plaidoyer civil sur la marocanité du Sahara ainsi que des réalisations et victoires accumulées par le Royaume sous la conduite sage du roi.

Ce colloque a été également l’occasion de débattre des aspects historiques de cette question, de la façon de renouveler le discours-plaidoyer et du volet relatif à la formation aux techniques numériques et de production du contenu numérique, a expliqué le ministre, soulignant l’importance de l’interaction avec le numérique en tant qu’espace essentiel pour la défense de la marocanité du Sahara.

Ce deuxième colloque, qui a vu la participation de plus de 300 représentants d’associations de la société civile, a été marqué par la présentation d’un guide intitulé "Marocanité du Sahara, réalités et contrevérités sur le conflit", publié en quatre langues dans une deuxième édition, qui évoque les derniers développements du dossier du Sahara de 2016 à 2019.

Ce guide aborde et réfute 15 contrevérités entourant ce différend artificiel, en se basant sur des faits et des données historiques et géographiques sur le Sahara, appuyés par les efforts inlassables de développement des provinces du sud et les différentes initiatives politiques entreprises par le Royaume.

Le programme de cette rencontre comportait l’organisation d’une vingtaine de sessions scientifiques, encadrées par plus de 20 chercheurs et acteurs associatifs, ainsi que de 18 ateliers de formation sur les compétences et techniques du plaidoyer.

Cette deuxième édition visait à consacrer les acquis du premier colloque en matière de plaidoyer civil sur la marocanité du Sahara, à doter les participants des compétences et des mécanismes du plaidoyer civil sur la première cause nationale, à s’approprier un discours-plaidoyer multidimensionnel sur la question du Sahara, et à saisir les derniers développements de ce dossier.

Cet événement s’assignait également pour objectifs le passage à des initiatives pratiques dans le domaine du plaidoyer civil sur la marocanité du Sahara, la valorisation des initiatives civiles qui enregistrent une évolution quantitative qui doit être exploitée et renforcée, sans oublier d’intensifier l’action collective et de jeter des passerelles entre les générations montantes et les acteurs ayant jeté les bases du plaidoyer sur la question de l’intégrité territoriale du Royaume.
Lundi 15 Juillet 2019 - 17:22





Nouveau commentaire :
Twitter