Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Marrakech : Quand l’hôpital psychiatrique Ibn Nafiss se transforme en opéra le temps d’un concert


Mercredi 13 Juin 2018 modifié le Jeudi 14 Juin 2018 - 08:15

Yza Cherqi (A Marrakech)




C’est Oscar Wilde qui l’écrivait. « La musique met l'âme en harmonie avec tout ce qui existe ». Cette harmonie de l’âme a été le fil conducteur du concert organisé récemment à Marrakech au profit de patients atteints de maladies mentales de l’hôpital psychiatrique Ibn Nafiss.

Une initiative solidaire de l’association Chams de Tensift pour la santé mentale en partenariat avec l’hôpital psychiatrique Ibn Nafiss relevant du Centre hospitalier universitaire (CHU) Mohammed VI de Marrakech. Ce projet humanitaire a pour principal but de sensibiliser et combattre les stéréotypes entourant la maladie mentale. C’est également l’occasion d’offrir à ces malades une ambiance chaleureuse et familiale, principal attrait de ce mois sacré. Dans cette même optique, l’association a organisé durant ce mois de ramadan un Iftar au profit des pensionnaires de l’hôpital.

Pour Chams, l'art-thérapie permet aux personnes souffrant de troubles mentaux d’utiliser leur potentiel d'expression artistique à des fins thérapeutiques. L’association œuvre pour aider les malades psychiques en difficultés à trouver une place dans la société et améliorer leur situation trouvant ainsi un dynamisme et un équilibre personnels.

Cette initiation à la thérapie en musique a été menée par les chanteurs Laila Matjinouche et Wassym Zaz, accompagnés de la pianiste vietnamienne Tran Thi Hong Minh, qui ont interprété des tubes célèbres tirés du répertoire du chant lyrique. Ce concert caritatif rentre dans le cadre de la tournée nationale initiée depuis novembre dernier par l’ensemble classique. Leurs solos et duos retracent pas moins de quatre siècles de musique, en partant du baroque au classique en passant par le romantique, pour s'arrêter au chant napolitain du 20ème siècle. L'objet de cette démarche est de faire découvrir aux marocains une musique méconnue du grand public.

Les artistes se sont dit très émus d’avoir pu offrir, le temps d’un concert, un moment d’évasion et de partage aux résidents du centre psychiatrique. L’Amphithéâtre du Centre Psychothérapeutique du Jour Ennassim s’est transformé, le temps d’un concert, en opéra pour le plus grands plaisir de ces patients qui ont des bleus dans l’âme.

Mercredi 13 Juin 2018 - 22:33





Nouveau commentaire :
Twitter