Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Marrakech : La migration doit être une option et non pas une nécessité (co-président du GFMD)


Mercredi 5 Décembre 2018 modifié le Jeudi 6 Décembre 2018 - 09:55

Le co-président du Forum mondial sur la migration et le développement (GFMD), l'Allemand Götz Schmidt Bremme, a souligné, mercredi à Marrakech, la nécessité du traitement des causes du phénomène migratoire dans les pays d'origine pour que la migration soit une option et non pas une nécessité.




M. Bremme, qui s'exprimait à l'ouverture de la 11è édition du GFMD, co-présidé par le Maroc et l'Allemagne, a, dans ce sillage, insisté sur la nécessité de déterminer les besoins des populations locales et d'oeuvrer en vue d'y répondre.

Revenant sur les travaux de ce 11ème Forum, M. Bremme, qui est également ambassadeur d'Allemagne au Maroc, a noté que ce rendez-vous permettra de s'arrêter sur les perspectives et les opinions du secteur privé, des ONG, de la société civile et des gouvernements sur cette question.

Le diplomate allemand a, dans la foulée, souligné que le GFMD représente un espace idoine pour une discussion ouverte et franche sur le phénomène migratoire.

Il a, également, saisi l'occasion pour se féliciter de la coopération fructueuse avec la partie marocaine au cours de cette période (2017 et 2018) de coprésidence par le Royaume et l'Allemagne de ce Forum mondial sur la migration et le développement.

Placé sous le thème "Honorer les engagements internationaux pour libérer le potentiel de tous les migrants pour le développement", cet important rendez-vous connaît la participation de hauts responsables des gouvernements marocain et allemand, des ministres et des vice-ministres de toutes les régions du monde, ainsi que de centaines de décideurs et de praticiens représentant plus de 100 Etats membres des Nations Unies, la société civile, le secteur privé et d'autres organisations concernées.

Les travaux de ce Sommet, qui se poursuivent jusqu'au 7 décembre, s'articulent autour de plusieurs thématiques à savoir : "tirer parti du potentiel que représentent les migrants en vue de renforcer la résilience", "mobilité Sud-Sud : tendances, schémas et apprentissage transférable", "adapter la gouvernance aux facteurs contemporains de la migration", "la participation des migrants à la prestation de services publics", "favoriser la mobilité régionale et la cohérence des politiques en faveur du développement" et "au-delà des envois de fonds : tirer parti de l’impact qu’ont la diaspora et les migrants sur le développement et promouvoir leur participation transnationale".

Le programme du Sommet comprend aussi des sessions spéciales sur la Plateforme de partenariats du GFMD et l'avenir du forum (ouvert uniquement aux chefs de délégation), un Espace commun et des Réunions d’affaires du GFMD et événements parallèles.

La coprésidence germano-marocaine du GFMD a été axée sur la contribution du Forum au processus mené par les Nations Unies en vue de l'élaboration d'un Pacte mondial pour une migration sûre, ordonnée et régulière et l'examen de la mise en œuvre des engagements en matière de migration figurant dans le Programme de développement durable à l'horizon 2030.
Mercredi 5 Décembre 2018 - 20:50

Atlasinfo (avec MAP)




Nouveau commentaire :
Twitter