Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Maroc: une marche de solidarité nationale à Rabat avec le mouvement social d'Al Hoceima


Dimanche 11 Juin 2017 modifié le Lundi 12 Juin 2017 - 07:48




Maroc: une marche de solidarité nationale à Rabat avec le mouvement social d'Al Hoceima
Des milliers de manifestants ont participé, dimanche à Rabat, à la marche nationale en signe de solidarité avec le mouvement social en cours à Al Hoceima.

A l'appel d'"Al Adl Wal Ihsane" (justice et bienfaisance), association islamiste interdite mais tolérée et des petits partis de gauche, entre 15.000 manifestants, selon la police, et 30.000 d'après les organisateurs, ont marché à Rabat en solidarité avec les manifestations d'Al Hoceima.

Depuis l'arrestation de l'activiste principal du mouvement Nasser Zafzafi, le 29 mai, plusieurs centaines à plusieurs milliers de manifestants se regroupent quotidiennement pour réclamer la libération des détenus du mouvement de contestation.

Des partis politiques marocains ont déclaré avoir enregistré que le mouvement de protestation que connaît Al Hoceima et quelques autres villes est l'expression d'une inquiétude légitime de couches sociales différentes au sujet du sort de leurs aspirations au développement, à la justice sociale et à l'égalité entre les personnes et entre les territoires.

Aux cris de "Liberté, dignité, justice sociale", "libérez les détenus", "respect de la dignité",les manifestants de Rabat ont brandi des banderoles sur lesquelles ils soulignent la nécessité de consacrer les principes de liberté, et de paix et de justice sociales. Outre la lutte contre la corruption et l'économie de rente. Ils ont aussi critiqué la politique du gouvernement dans la gestion de certains secteurs vitaux comme la santé, l'emploi, l'éducation et la justice ainsi que l'approche adoptée par l'Exécutif face aux manifestants revendiquant leurs droits dans plusieurs régions du pays.

Jeudi, le ministre délégué marocain chargé des Relations avec le Parlement et la Société civile, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, a reconnu que 86 personnes sont actuellement poursuivies par la justice dans le cadre des événements d'Al Hoceima.

Concernant certaines informations rapportées par des supports médiatiques marocains selon lesquelles des accusés ont fait l'objet de violences, le ministre a souligné que toute personne prétendant ou déclarant avoir fait l'objet de menace ou acte dégradant la dignité humaine sera soumise à une expertise médicale, assurant que la loi sera appliquée dans le cas où ces actes seraient prouvés.

Il a également souligné l'importance de préserver l'ordre public, d'appliquer la loi, de protéger les biens des personnes et ceux publics et de faire valoir les principes de l'Etat de droit.

Dimanche 11 Juin 2017 - 19:32





Nouveau commentaire :
Twitter