Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Maroc: le gouvernement "préoccupé" par une campagne de boycott de certains produits de consommation


Vendredi 11 Mai 2018 modifié le Dimanche 13 Mai 2018 - 02:31




Le gouvernement ne tolérera sous aucune forme l'utilisation des réseaux sociaux pour publier de fausses informations de mauvaise foi, ou des rumeurs à même de porter préjudice aux acquis réalisés au Maroc à différents niveaux économiques, sociaux, politiques et sécuritaires, et ce sur fond des positions exprimées au sujet du boycott de certains produits de consommation.

Un communiqué du département du Chef du gouvernement souligne que le gouvernement suit avec attention les positions exprimées au sujet du boycott de certains produits de consommation, en particulier le lait, qui connaît une forte demande atteignant son pic durant le mois sacré de Ramadan, notant qu'il veille à interagir positivement avec cette question afin d'éclaircir la situation et d'apporter les données susceptibles de former des convictions justes et objectives régissant ces positions.

Partant de ce fait, ajoute le communiqué, et après s'être arrêté sur les détails de la composition du prix du lait, le gouvernement tient à préciser à l'opinion publique nationale que la marge de bénéfice obtenue par la société productrice reste à un niveau raisonnable ne dépassant pas 20 centimes par litre, sachant que le prix de vente de ce produit n'a subi aucun changement depuis l'année 2013.

Le communiqué souligne que le secteur du lait revêt une grande importance dans le tissu économique et social au Maroc, du fait que 120.000 agriculteurs agrégés dans le réseau de collecte du lait tirent des bénéfices financiers directs de la société en question, relevant que la poursuite du boycott est de nature à causer d'énormes pertes aux petits agriculteurs, en particulier, et au tissu économique national, en général.

Partant de sa ferme conviction de préserver l'intérêt national, le gouvernement réitère son souci de garantir le pouvoir d'achat des citoyens ainsi que sa détermination à contrôler le marché et la qualité des produits nationaux, tout en veillant avec toute fermeté à lutter contre toutes les tentatives visant à porter préjudice aux entreprises marocaines et à l'économie nationale, poursuit le communiqué, notant que le gouvernement procédera à l’évaluation des dispositions légales en vigueur en la matière et celles relatives aux prix et à la concurrence.

Le gouvernement réitère enfin que la protection des libertés fondamentales des citoyens, et à leur tête la liberté d'expression, constitue une option stratégique irréversible, en préservation des acquis nationaux et de respect de la Constitution, conclut le communiqué.
Vendredi 11 Mai 2018 - 08:35





Nouveau commentaire :
Twitter