Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Maroc: le chef du gouvernement rassure sur la potabilité de l'eau du barrage Sidi Mohamed Ben Abdellah


Mercredi 7 Février 2018 modifié le Jeudi 8 Février 2018 - 21:01




Maroc: le chef du gouvernement rassure sur la potabilité de l'eau du barrage Sidi Mohamed Ben Abdellah
Le chef du gouvernement marocain Saad-Eddine El Othmani a tenté mercredi de tempérer les inquiétudes nées après des articles de presse sur la pollution d'un barrage qui alimente en eau potable des millions de personnes au royaume, saluant les efforts consentis par les responsables et les compétences marocaines pour assurer un traitement des eaux conforme aux normes nationales et internationales en vigueur.

"Cette eau est potable (...) vous êtes entre de bonnes mains", a assuré M. El Othmani, buvant devant la presse un verre d'eau issue du barrage Sidi Mohamed Benabdallah, qui alimente en eau potable près de sept millions de personnes vivant sur le littoral entre Casablanca et Rabat.

Il a aussi dit vouloir "dissiper les doutes" sur la qualité de cette eau, tout en vantant le "travail sans répit" des cadres de la station de traitement de ces eaux, qui "prennent toutes les précautions" sur le plan sanitaire.

M. El Othmani a ainsi mis l'accent sur le processus complexe par lequel passent les eaux destinées à la consommation et les tests et analyses prévus dans le cadre du travail de contrôle, pour assurer une eau potable et de qualité, précisant qu'il s'agit là d'une denrée vitale directement liée à la santé du citoyen.

Il a également insisté sur le travail accompli par le laboratoire central de contrôle de la qualité des eaux relevant de l'usine de traitement, soulignant que cette structure, "qui est une fierté pour le Royaume", veille à assurer la qualité de l'eau à chaque étape du traitement, conformément aux normes de qualité internationales et aux standards de l'OMS et en coordination avec le ministère de la Santé.

La secrétaire d’État Chargée de l’Eau a pour sa part affirmé que les eaux produites à partir du Barrage Sidi Mohammed Ben Abdellah sont traitées selon les normes en vigueur au niveau national et international. Ces eaux sont contrôlées par les plus grands laboratoires nationaux certifiés par la norme de qualité ISO 9001 et accrédités par le certificat ISO 17025 relatif aux exigences générales concernant la compétence des laboratoires d’étalonnages et d’essais, a-t-elle ajouté.

Depuis fin janvier, médias et ONG de défense de l'environnement affirment que l'eau du barrage a été infectée avec le rejet d'eaux usées provenant de deux prisons situées à proximité, suscitant l'inquiétude des habitants, voire une certaine psychose, selon des médias marocains.

L'Office national de l'électricité et de l'eau potable (ONEE) avait auparavant assuré que cette eau ne présentait "aucun danger pour la santé", sans pour autant parvenir à éteindre la polémique.

L'affaire a même atterri devant le Parlement, où la secrétaire d’Etat chargée de l’eau, Charafat Afailal, avait été convoquée fin janvier pour s'expliquer. Elle avait alors reconnu le déversement d'un excédant d'eaux usées dans le barrage, qui représente "0,2 million m3, contre un volume de remplissage de 700 millions m3". L'eau restait néanmoins "propre, potable et consommable", avait-elle martelé.

Avec AFP

Mercredi 7 Février 2018 - 19:00





Nouveau commentaire :
Twitter