Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Maroc-UE: La CPM veut être associée au processus de relance du partenariat bilatéral


Vendredi 1 Mars 2019 modifié le Samedi 2 Mars 2019 - 18:44

La Commission parlementaire mixte Maroc-UE a exprimé, vendredi à Rabat, son souhait d'être associée au processus de relance du partenariat UE-Maroc notamment pour la définition des priorités du partenariat futur, estimant que cette coopération pourrait être d'"une grande valeur ajoutée".




Selon une déclaration commune sanctionnant les travaux de la 10-ème réunion annuelle de la CPM Maroc-UE, "l’expérience de travailler côte à côte, entre parlementaires marocains et européens de la CPM, pourrait être d'une grande valeur ajoutée dans des domaines de coopération comme le dialogue politique, la sécurité et la lutte contre le radicalisme, les droits de l'Homme, la démocratie, le partenariat économique et échanges commerciaux, la mobilité et la migration, le développement économique et social, le rôle des femmes dans la société et le support pour l'intégration des jeunes dans la vie active".

Suite aux récents votes positifs du Parlement européen (PE) sur l'adaptation des accords Maroc-UE relatifs à l'agriculture et la pêche, une "nouvelle étape dans les relations entre l'Union européenne et le Maroc est sur le point de commencer", indique la déclaration lue par les coprésidents de la CPM UE-Maroc, Abderrahim Atmoun et Ines Ayala Sender du PE. La déclaration relève, à cet effet, que la coopération parlementaire UE-Maroc a continué à se développer durant les dernières années, "atteignant un très haut niveau d’intégration" des travaux, notamment par l'élaboration des recommandations de la CPM suite au travail concret des binômes composés de députés du PE et de parlementaires marocains, et qui ont abouti à des positions communes sur les principaux domaines des relations entre les deux parties.

La CPM souligne l'importance du soutien de l'UE aux priorités nationales du Maroc, notamment dans l'implémentation de la réforme que le Maroc a entamé avec la constitution de 2011, notant qu'un accent fort doit être mis sur le support de la jeunesse, sur l'emploi et la formation professionnelle, priorités clairement exprimées par le Roi Mohammed VI et qui figurent en haut de l'agenda de l'UE.

De même, la coopération doit être renforcée dans le domaine de la bonne gouvernance, du développement régional, de la sécurité et de la migration, d'après la commission. La 10-ème réunion annuelle de la CPM Maroc-UE a été axée notamment sur le bilan et les acquis réalisés par la commission, une structure importante pour la coopération politique entre le Maroc et l'UE, accumulés ces 10 dernières années.

Vendredi 1 Mars 2019 - 18:55





Nouveau commentaire :
Twitter