Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Maroc-INDH : inauguration à Nouaceur du Centre d'hémodialyse "Amal Ouled Azzouz"


Vendredi 31 Mars 2017 modifié le Samedi 1 Avril 2017 - 00:27

Le roi Mohammed VI a inauguré vendredi, à la municipalité Ouled Azzouz (province de Nouaceur), un Centre d’hémodialyse «Amal Ouled Azzouz» permettant aux citoyens un accès égal aux soins de santé.




Réalisé dans le cadre de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) pour un investissement global de plus de 5,6 millions de dirhams, ce nouveau Centre vient renforcer les infrastructures de prise en charge des patients souffrant d'insuffisance rénale au niveau de la province.

Il devra contribuer au désengorgement du service de néphrologie du Centre hospitalier universitaire «Ibn Rochd», en permettant aux personnes bénéficiaires, dépourvues de moyens, d’avoir accès à des soins de santé de qualité.

Fruit d'un partenariat entre l'INDH, la wilaya de la Région Casablanca-Settat, la province de Nouaceur, et la Fondation "Amal" pour l'hémodialyse et les oeuvres sociales, le Centre d'hémodialyse «Amal Ouled Azzouz» est doté d'un matériel et d'équipements modernes. Il comprend 12 générateurs de dialyse, des salles de consultation, d’analyses, et de traitement d'eau, une pharmacie, en plus de structures d'accueil des patients.

Cette nouvelle structure sanitaire (1.500 m2) vient conforter les différents chantiers et initiatives lancés (INDH et régime d'assistance médicale/ RAMED) et destinés à démocratiser les soins de santé.

Ce centre "important permettra à la population bénéficiaire d'avoir accès à des soins de proximité, a déclaré Mme Nadira El Guermai, gouverneur- coordinatrice nationale de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH).

"Notre devoir est d'être à l'écoute de la population et à sa proximité en vue de lui offrir ces prestations sanitaires", a-t-elle dit, indiquant que le centre a été dans le cadre de l’INDH pour un investissement global de plus de 5,6 millions de dirhams.

Ce Centre garantira des prestations de dialyse "chères", en faveur de cette population dépourvue de moyens, tout en lui prodiguant un certain réconfort psychologique, a ajouté Mme El Guermai.

Dotée de 12 générateurs de dialyse, des salles de consultation, d’analyses et de traitement d'eau, d'une pharmacie, en plus de structures d'accueil des patients, cette nouvelle structure sanitaire est "plus ou moins polyvalente", a souligné la responsable.

Elle garantit un accompagnement pour les personnes en quête de prestations médicales dans les spécialités de l'ophtalmologie, la cardiologie ainsi que des soins dentaires, a-t-elle ajouté.
Vendredi 31 Mars 2017 - 20:07





Nouveau commentaire :
Twitter