Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Maroc : Hamieddine met de nouveau le PJD dans l'embarras


Lundi 6 Août 2018 modifié le Mardi 7 Août 2018 - 00:53




"La monarchie n’a jamais été un frein au progrès. Tu as commis une faute», a lancé Abdelilah Benkirane, ancien Premier ministre et ex-secrétaire général du PJD (islamistes), à Abdelali Hamieddine, l’un des dirigeants du PJD.

Lundi 6 août lors du 14e congrès de la jeunesse du PJD à Casablanca, l’ancien chef du gouvernement n'a pas mâché ses mots, qualifiant d'"inadmissible" les propos de de Hamiedine, considéré comme l'un des faucons du parti islamiste. "Après Dieu, il y a la monarchie. Elle est la seule garante de la stabilité et du développement du pays", a poursuivi Abdelilah Benkirane

Abdelhadi Hamieddine, conseiller parlementaire du PJD, avait déjà soulevé une tempête politique en juillet dernier en déclarant que « L’institution monarchique, dans sa forme actuelle, est un obstacle au développement ».

La phrase prononcée par Abdelali Hamieddine avait provoqué un tollé dans les milieux politiques. La cador du Parti justice et développement (PJD) s’exprimait au cours de la Conférence nationale de dialogue interne du PJD, dédiée à l’évaluation du processus démocratique et la dynamique de développement depuis 2011. Une phrase qui n’aurait jamais été rendue publique si le site du parti (pjd.ma) n’avait diffusé des extraits vidéos de ce dialogue interne.

Mais dès le lendemain, le dirigeant islamiste s'est empressé d'affirmer sur sa page Facebook que ses propos avaient été dénaturés et sortis de leur contexte, puisqu’ils n’avaient pas été publiés dans leur intégralité.


Lundi 6 Août 2018 - 17:51

Par Atlasinfo




Nouveau commentaire :
Twitter