Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Maroc: Festival "Boujloud, une occasion de raviver le patrimoine marocain amazighe et africain (Wahib)


Lundi 4 Septembre 2017 modifié le Lundi 4 Septembre 2017 - 16:39

Le Festival "Boujloud" constitue une occasion annuelle de raviver le patrimoine marocain amazighe et africain, a souligné, le président du Festival, Mohamed Wahib.




Organisé depuis 2007, ce carnaval se caractérise par ses dimensions amazighe et africain, a indiqué M.Wahib dans une déclaration à la MAP, soulignant que cette initiative, initiée par des jeunes, vise à préserver une partie du patrimoine immatériel.

Les organisateurs de ce festival ont veillé à intégrer un mélange de couleurs et costumes de "Bilmawen" (Boujloud), à travers la participation de groupes patrimoniaux locaux notamment "Hmadcha", "Issawa", ainsi que la danse du lion chinois, a-t-il fait remarquer. Le programme de cette manifestation, initiée sous des rythmes populaires du folklore artistique et musical du patrimoine marocain, a été ponctué par un hommage rendu au comédien Mohamed Atir.

Prenant la parole, Mohamed Atir a exprimé sa joie pour cet hommage et remercié par la même occasion le public présent pour son accueil chaleureux. Selon lui, ce festival revêt une grande importance dans la mesure où il contribue à la vulgarisation de cette culture ancestrale chez les jeunes et dévoile certains aspects de la culture marocaine amazighe.

Organisée par l'Association "Espace de solidarité et du développement", en coopération avec les autorités locales et provinciales de Salé, cette 11ème édition a été célébrée sous le thème "Bilmawen, une tradition annuelle au goût du passé", Le festival s'est distingué par des spectacles et des déguisements de jeunes se couvrant de peaux de moutons, de chèvres et de vaches, ainsi que des jeux de jonglage.

Outre Boujloud, cette manifestation ancestrale est célébrée sous différents noms tels "Hrama", "Bachikh", "Bilmawen" et "Bahidoura", de même qu’en Algérie, où elle est connue sous les noms "Boufif" ou "Baba Haj".


Atlasinfo avec MAP
Lundi 4 Septembre 2017 - 13:09





Nouveau commentaire :
Twitter