Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Maroc-Espagne : El Otmani et Sanchez se félicitent des relations distinguées entre Madrid et Rabat


Mardi 20 Novembre 2018 modifié le Mercredi 21 Novembre 2018 - 19:17

Le chef du gouvernement Saad Dine El Otmani et son homologue espagnol, Pedro Sanchez, se sont félicités, lundi à Rabat, des relations distinguées d'amitié et de bon voisinage unissant le Maroc et l'Espagne, relevant la dynamique que connait la coopération bilatérale dans divers domaines.




Maroc-Espagne : El Otmani et Sanchez se félicitent des relations distinguées entre Madrid et Rabat
Les deux responsables ont relevé à cet égard les opportunités offertes par les deux pays en vue de renforcer les investissements et de promouvoir les partenariats entre les acteurs économiques, indique un communiqué du Département du chef du gouvernement, ajoutant qu'il a été convenu en ce sens d'organiser prochainement un forum d'hommes d'affaires qui favorisera l'initiative d'investissement des deux côtés.

La prochaine réunion de haut-niveau maroco-espagnole, prévue en 2019 à Rabat, constituera une occasion importante pour l'élargissement de la coopération bilatérale dans de nouveaux secteurs prometteurs, dans la perspective de porter les relations entre les deux pays au niveau d'un partenariat stratégique, selon la même source.

Les deux parties ont également relevé la convergence de leurs points de vue au sujet de plusieurs questions d'intérêt commun au niveaux régional et international, concernant notamment la question de la migration irrégulière en termes de mise en place des conditions de sécurité, de stabilité et de développement dans les régions émettrices des immigrés, ainsi que la responsabilité partagée des pays émetteurs, de transit et d'accueil de ces migrants de trouver des solutions appropriées à cette problématique.

M. El Otmani a rappelé, à cet égard, l'approche humaine prônée par le Maroc sous la conduite éclairée du Roi Mohammed VI et l'adhésion du Maroc à nombre d'initiatives visant à favoriser les conditions nécessaires au développement pour mettre un terme à ce phénomène, notamment l'initiative africaine 3S lancée en marge d la COP22 à Marrakech et menée par le Maroc et le Sénégal, visant en particulier à lutter contre la désertification.

Se félicitant de l'appui apporté par l'Espagne à cette initiative, M. El Otmani a salué la présence du président du gouvernement espagnol à la Conférence internationale sur la migration, prévue les 10 et 11 décembre à Marrakech.

Concernant le partenariat Maroc-UE, M. Sanchez a exprimé le soutien de son pays au renouvellement des accords liant le Royaume du Maroc et l'Union européenne, dans les domaines agricole et de la pêche maritime tout particulièrement.

Le chef du gouvernement espagnol a également exprimé l'intérêt de son pays à renforcer la liaison entre les réseaux de transport de l'énergie électrique entre les deux pays par une troisième ligne.

En outre, les deux parties ont abordé la coopération bilatérale dans le domaine culturel. A cet égard, le chef de l'exécutif espagnol a exprimé sa gratitude pour le choix porté sur l'Espagne en tant qu'invité d’honneur de la prochaine édition du Salon International de l'Edition et du Livre de Casablanca.

Il a également loué les efforts déployés par le Maroc pour promouvoir la culture marocaine en Espagne, par l'organisation d’activités culturelles dans différentes villes espagnoles; faisant état de la disposition de son pays à augmenter le nombre des bourses accordées aux étudiants marocains en Espagne.

Au sujet de la question du Sahara marocain, M. Pedro Sanchez a réitéré le soutien de son pays à la position marocaine et aux efforts de l'ONU visant à trouver une solution à ce différend, selon le communiqué.

Les deux responsables ont souligné, à cette occasion, le rôle que peuvent jouer les deux pays voisins, compte tenu de leurs spécificités, dans le renforcement du rapprochement entre les deux continents africain et européen.

Ces entretiens ont été marqués par la présence du ministre d'Etat chargé des droits de l'Homme, du ministre de l'Intérieur, du ministre espagnol de l'Intérieur, de l'ambassade du Maroc à Madrid et de l'ambassadeur d'Espagne à Rabat.
Mardi 20 Novembre 2018 - 09:14





Nouveau commentaire :
Twitter