Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Maroc : 120 mesures pour le gouvernement El Othmani après 120 jours au pouvoir


Lundi 11 Septembre 2017 modifié le Lundi 11 Septembre 2017 - 21:52

« 120 jours et 120 mesures ». La formule est signée de Mustapha El Khalfi, le porte-parole du gouvernement El Othmani, qui est tout au bilan de l’Exécutif auquel il appartient.

- Par Narjis Rerhaye -




Joint au téléphone ce lundi 11 septembre par Atlasinfo, il n’en finit pas d’égrener les mesures et les réalisations d’un gouvernement aux commandes du pouvoir depuis 4 mois, « seulement ».

Le bilan d’étape est fin prêt et il devait être présenté par le chef de gouvernement dans l’après-midi de ce 11 septembre, à Rabat, à la Fondation Mohammed VI de l’enseignement. Un exercice premier du genre pour un gouvernement qui ne compte que 120 jours au compteur, selon le ministre délégué en charge des relations avec le parlement et la société civile, et qui sera présenté devant les groupes parlementaires, les bureaux politiques des partis de la majorité et les journalistes.

Le bilan d’étape de Saaeddine El Othmani à la tête d’un gouvernement pléthorique est décliné en 5 axes qui vont de la politique à la gouvernance en passant par l’économie, le social et la politique étrangère. « 120 mesures dont celles d’urgence ont été prises selon un programme bien établi », explique le porte-parole de l’Exécutif.

A la présentation de mesures concrètes vient s’ajouter celles des réalisations que compte faire ce 11 septembre le chef de gouvernement qui multiplie les exercices de communication. Mostafa El Khalfi les connaît par cœur et les énonce, avec des renforts de chiffres : baisse du prix de 135 médicaments, rénovations de 13 000 établissements scolaires, 1,5 milliards dhs alloués à 31 000 agriculteurs, 1,2 milliards dhs alloués aux routes rurales, ouverture de 7 nouveaux hôpitaux.

« A cela, il convient d’ajouter l’adoption de plus de 69 décrets et 9 projets de loi , sans oublier que ce gouvernement a relancé la commission de l’investissement, adopté une stratégie nationale en faveur de l’emploi avec des mesures concrètes alors qu’une commission nationale de l’application de la stratégie nationale de lutte contre la corruption est en passe d’être mise en place. Une loi cadre de l’enseignement est en cours d’élaboration. Nous avons également mis en place des mécanismes de suivi des projets lancés y compris ceux déployés en Afrique », fait valoir Mustapha el Khalfi avant de conclure que « ce bilan d’étape est globalement positif car il reflète les engagements du gouvernement et leur concrétisation sur le terrain et ce malgré les contraintes d’une loi de finances adoptée tardivement, en juin 2017 ».

Lundi 11 Septembre 2017 - 14:21





Nouveau commentaire :
Twitter