Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Macron reçoit Poutine lundi à cinq jours du Sommet du G7


Dimanche 18 Août 2019 modifié le Lundi 19 Août 2019 - 01:19




Macron reçoit Poutine lundi à cinq jours du Sommet du G7
Le président français Emmanuel Macron reçoit son homologue russe, Vladimir Poutine, lundi à fort Brégançon (Var), résidence estivale des chefs de l'Etat français, et ce à cinq jours du sommet du G7.

Cette rencontre de haut niveau sera l’occasion de souligner l’importance d’un « dialogue franc » avec Moscou, sur les grands dossiers internationaux, selon l’Elysée.

Parmi les sujets qui seront abordés, lors de cette visite officielle d’une journée, la coopération bilatérale russo-française, qui comprend un volet économique très riche, ainsi que les problèmes internationaux, notamment le nucléaire iranien, sur fond de tensions entre Washington et Téhéran et la Syrie.

Les deux chefs d'Etat s'entretiendront également au sujet de l'Ukraine et des perspectives de travail du format Normandie. Le format Normandie réunit de hauts représentants russes, ukrainiens, français et allemands en vue de résoudre la crise ukrainienne.

Cette question sera l’un des sujets majeurs de ces discussions, alors que le nouveau président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a appelé à reprendre les négociations avec Moscou sous le parrainage de Paris et Berlin afin de mettre fin au conflit dans le Donbass.

Selon Le Monde, « la rencontre Macron-poutine devrait poser de nouveaux jalons dans le processus de réchauffement Paris-Moscou amorcé depuis quelques mois ».

Le journal relève également le timing de tenue de cette rencontre à cinq jours de l’ouverture à Biarritz, sous présidence française, du sommet du G7 réunissant les Etats-Unis, la France, le Royaume-Uni, l’Allemagne, l’Italie, le Canada et le Japon.

Selon le Monde, « le président français veut souligner l’importance de consultations sur les grands dossiers internationaux avec la Russie », qui a été exclue de cette instance en 2014 après l’annexion de la Crimée.
Dimanche 18 Août 2019 - 15:54





Nouveau commentaire :
Twitter