Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Macron et Paris rendent hommage aux "héros" de Notre-Dame


Vendredi 19 Avril 2019 modifié le Vendredi 19 Avril 2019 - 16:15




Emmanuel Macron a salué jeudi le courage des pompiers et personnels mobilisés pour sauver Notre-Dame, "exemplaires" sous le regard du "monde tout entier", trois jours après le gigantesque incendie de la cathédrale, en pleine Semaine sainte.

"Merci à vous qui avez pris tous les risques (...) Le pays et le monde tout entier nous ont regardés et vous avez été exemplaires", a déclaré le chef de l'Etat devant 250 pompiers de Paris, ainsi que des pompiers franciliens, des policiers, des membres de la Croix-Rouge et de la Protection civile, réunis à la mi-journée dans la salle des fêtes de l'Elysée.

"Vous avez été l'exemple parfait de ce que nous devons être", a-t-il ajouté, en annonçant qu'ils recevraient une médaille d'honneur pour acte de courage et de dévouement "en mémoire de cette nuit".

L'incendie, qui a suscité une émotion mondiale et un afflux de dons inédit - 850 millions d'euros jeudi -, a mobilisé 600 pompiers au total pendant une quinzaine d'heures lundi soir.

Hommage et longs applaudissements aussi aux sauveteurs de Notre-Dame sur le parvis de l'Hôtel de Ville, à quelques centaines de mètres de la cathédrale, lors d'une cérémonie d'hommage partagée par plusieurs centaines de personnes.

"Vous avez sauvé au risque de périr, vous avez sauvé une part de nous-mêmes", a salué la maire de la capitale Anne Hidalgo, qui entend faire citoyenne d'honneur de la ville la brigade des Pompiers de Paris. "C'est le patrimoine de l'humanité qu'ils ont sauvé", a renchéri le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner.

"C'était important d'avoir un moment de recueillement et de remerciement de la nation pour les pompiers", a estimé Isabelle, une Parisienne de 40 ans, dans la foule. "Un travail extraordinaire", dit aussi Carine, qui se demande si "toutefois, on en fait pas un peu trop".

Au début du triduum pascal (les trois jours de la Semaine sainte précédant la fête de Pâques) une veillée de prière, d'adoration et de chants réunissant environ 70 personnes a été organisée à la basilique du Sacré-Coeur, restée ouverte toute la nuit.

Tanuja Saint André, 46 ans va habituellement à Notre-Dame, sa "deuxième maison", pour les cérémonies de la Semaine sainte. Lundi elle était devant les flammes, "impuissante". Le soir du Jeudi sains elle a prié au Sacré-Coeur "pour la Vierge, pour Notre-Dame. Et aussi pour que les bases tiennent."

Anne-Sophie 27 ans, qui a fait les Journées mondiales de la Jeunesses au Panama en janvier, a pris son sac de couchage pour passer la nuit là. L'incendie est "presqu'une bénédiction pour l'Eglise car s'il n'y avait pas eu cet incendie, peu de personnes se seraient autant tournées vers la foi comme on l'a vu cette semaine.", dit-elle.
Vendredi 19 Avril 2019 - 10:09

Atlasinfo (Source afp)




Nouveau commentaire :
Twitter