Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Macron appelle à l'unité et au respect du processus politique en Libye


Jeudi 6 Septembre 2018 modifié le Vendredi 7 Septembre 2018 - 15:48




Macron appelle à l'unité et au respect du processus politique en Libye
Le Président français Emmanuel Macron a appelé jeudi à l'unité de la communauté internationale pour soutenir le processus visant à organiser des élections en Libye d'ici la fin de l'année, après les violences des derniers jours.

''La communauté internationale doit impérativement rester unie et déterminée à agir contre tous ceux qui cherchent à freiner ou affaiblir le processus politique conduisant à l’organisation d’élections attendues par le peuple libyen pour choisir ses futurs dirigeants, selon les termes de la feuille de route de Paris, endossée par l’ONU en juin 2018, et rappelée hier au Conseil de Sécurité par le Représentant spécial des Nations unies Ghassan Salame’’, écrit l'Elysée, après un entretien téléphonique entre Emmanuel Macron et le chef du gouvernement d'union nationale, Fayez al Sarraj.

‘’Avec l’ensemble des responsables libyens engagés dans ce processus politique, et avec ses partenaires européens et internationaux, la France poursuivra son action dans les semaines qui viennent avec trois objectifs principaux : la lutte contre les groupes terroristes, le contrôle des flux migratoires et la mise en œuvre du calendrier politique et électoral pour la stabilité de la Libye, dans le respect des droits humains et des libertés fondamentales’’, poursuit la même source.

Lors de cet entretien téléphonique, le Président Macron a réaffirmé ‘’le soutien de la France au Conseil présidentiel libyen, reconnu par la communauté internationale, et au processus politique conduisant à une Libye en paix, souveraine, unie et démocratique’’.

‘’Alors que des violences entre milices et bandes armées prédatrices ont éclaté depuis une semaine dans les faubourgs de Tripoli, faisant plusieurs dizaines de victimes, les deux dirigeants ont dénoncé les attaques contre les civils et contre les institutions légitimes libyennes’’, indique la même source.

Jeudi 6 Septembre 2018 - 20:36





Nouveau commentaire :
Twitter