Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Libye: le gouvernement d'union nationale remanie des ministères clés


Dimanche 7 Octobre 2018 modifié le Lundi 8 Octobre 2018 - 08:20

Le chef du gouvernement libyen d'union nationale (GNA) a remanié dimanche trois ministères clés, dont ceux de l'Intérieur et de l'Economie, au moment où il tente de pallier la crise économique et sécuritaire dans ce pays plongé dans le chaos depuis 2011.




Libye: le gouvernement d'union nationale remanie des ministères clés
Par un décret reproduit sur la page Facebook du GNA, le Premier ministre Fayez al-Sarraj, a désigné Fathi Bashagha au ministère de l'Intérieur. Elu député au Parlement, dont il boycotte toutefois les sessions, M. Bashagha est originaire de la ville de Misrata (200 km à l'est de Tripoli), qui compte de puissantes milices armées.

Il succède à Abdessalam Achour qui occupait ce poste depuis février 2018.

Ce changement intervient alors que des combats meurtriers ont fait rage pendant un mois au sud de la capitale libyenne, jusqu'à fin septembre, entre milices rivales dont certaines loyales au GNA. L'émissaire de l'ONU en Libye Ghassan Salamé avait alors jugé "nécessaire de libérer le gouvernement de l'emprise des groupes armés" de Tripoli, évoquant une "restructuration".

Plongée dans le chaos depuis la chute en 2011 du régime de Mouammar Kadhafi, La Libye est dirigée aujourd'hui par deux entités rivales: le GNA issu d'un processus onusien et basé à Tripoli et une autorité rivale installée dans l'Est.

Les deux autres changements concernent les ministères de l'Economie et de l'Industrie et celui des Finances, le GNA ayant promis de pallier les "dysfonctionnements" de l'économie, durement affectée par l'instabilité.

Aux Finances, Faraj Abderrahmane Boumtari, peu connu sur la scène publique, succède à Oussama Hamad.

L'ancien ambassadeur de Libye en Inde Ali Issawi, également ancien membre du Conseil national de transition (CNT) --organe politique de la rébellion contre Kadhafi en 2011-- devient lui ministre de l'Economie et de l'Industrie, succédant à Nasser el-Derssi.

Dimanche soir, la Mission de l'ONU en Libye (Manul) a souhaité aux nouveaux ministres "le succès dans leurs nouvelles fonctions", affirmant être "prête à les soutenir dans la mise en oeuvre des nouvelles mesures sécuritaires à Tripoli".
Dimanche 7 Octobre 2018 - 21:29

Avec afp




Nouveau commentaire :
Twitter