Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Les hommes marocains au ménage, la publicité récompensée qui bouscule les codes


Vendredi 12 Octobre 2018 modifié le Dimanche 14 Octobre 2018 - 06:07

Narjis Rerhaye (A Rabat)




Les hommes marocains au ménage, la publicité récompensée qui bouscule les codes
Le jury du Trophée Tilila remis à la publicité télévisuelle la plus valorisante pour l’image de la Marocaine a choisi de distinguer…les hommes au ménage. Pour sa toute première édition, le Trophée Tilila a annoncé la couleur et retenu une publicité qui bouscule les codes, met à mal les stéréotypes et donne un grand coup de pied dans la fourmilière des discriminations.

Rabea Naciri, experte en genre et membre du Conseil national des droits de l’Homme, Mohamed Sghir Janjar, anthropologue, Leila Rhiwi, représentante de ONU Femmes Maghreb, Adel El Fakir, DG de l’ONMT, Sonia Terrab, écrivaine et réalisatrice et Syrine Cherif, experte en communication et publicité ont été en effet séduits par la publicité vantant les mérites de Mio, un produit détergent qui croit au partage des tâches ménagères.

Créé par le Comité Parité et Diversité de 2M, le prix Tilila a été remis à l’agence Rapp, conceptrice de la publicité, à l’occasion de la journée nationale de la femme. Le détergent magique parce qu’égalitaire bénéficiera d’un espace publicitaire sur 2M d’une valeur d’un million de dhs. « Comme quoi l’égalité paie contrairement à ce que certains esprits chagrins peuvent croire », sourit une communicante engagée.

Cette campagne publicitaire a été diffusée pour la première au mois de Ramadan dernier. Le spot est un condensé inattendu d’égalité. On y a des hommes tenir un balai, frotter, récurer, passer la serpillière. La voix off enfonce le clou. Finies les femmes condamnées seules et à perpétuité aux tâches ménagères. Les hommes s’y mettent aussi au nom de la solidarité, du partage des tâches et de l’égalité. Dans la foulée, une devise nait : “Ntaawnou Ala Chqa”,“Faisons ensemble le ménage ”.

Dès le premier soir de sa diffusion, la pub fait le buzz et le produit détergent des bulles de bonheur. En moins de 24 heures, la publicité, postée également sur la page Facebook de la marque, recueille plus de 220.000 vues et est partagée plus de 1600 fois. Dans leur immense majorité, les commentaires des internautes sont, contrairement à ce que l’on pourrait penser, extrêmement positifs. Les créatifs de l’agence jubilent. Leur pari est réussi Ils voulaient prendre le contre-pied des publicités vantant les mérites d’une lessive et autres détergent tout en ouvrant un débat sur la place des Marocaines dans la société.

Effet détergent ? Ou plutôt une équipe de jeunes publicitaires et un industriel qui croient fermement à la portée des valeurs de l’égalité en prenant à rebours ces dizaines et dizaines de publicités sur les produits ménagers et autres huiles de tables qui avilissent les femmes, les réduisent au seul ménage tandis que l’homme est au salon, devant la télévision. « Les stéréotypes ont la vie dure et surtout nourrissent les discriminations à l’encontre des femmes », commente cette défenseure des droits des femmes.

La lessive, aussi, peut inciter à l’égalité. D’autant que pour cette féministe convaincue, l’égalité commence à la maison avec les tâches ménagères équitablement réparties entre petites filles et petits garçons.

La rencontre entre créatifs qui croient en l’égalité et industriel non conformiste peut parfois donner naissance à des ruptures heureuses…



Vendredi 12 Octobre 2018 - 13:47





Nouveau commentaire :
Twitter