Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Les deux premiers moteurs à gaz 2G au Maroc, au service de l’OCP


Mercredi 8 Mars 2017 modifié le Jeudi 9 Mars 2017 - 13:00

Le groupe allemand en technologie de moteurs à gaz, 2G, vient de mettre en marche ses deux premiers moteurs à biogaz au Maroc, selon Generizon, société spécialisée dans des projets d'énergie durable à l’échelle industrielle (biogaz, digestion anaérobie et des déchets aux énergies).




Les équipes de 2G, Generizon, SOGETRAMA-GLS, Jacobs Engineering et OCP devant le moteur filius 206, de 150 kW électrique, installé à la STEP de Ben Guérir.
Les équipes de 2G, Generizon, SOGETRAMA-GLS, Jacobs Engineering et OCP devant le moteur filius 206, de 150 kW électrique, installé à la STEP de Ben Guérir.
Les unités acquises par l’Office Chérifien des phosphates (OCP) produiront désormais de l’électricité à partir de biogaz, sur les sites des stations d’épuration des eaux usées (STEP), à Youssoufia et à Ben Guérir, indique Generizon dans un communiqué.

Avec des puissances installées de 100 et 150 kW, les moteurs contribuent de 30% aux besoins énergétiques de chaque site, précise le communiqué.

"Le Maroc dispose d’un potentiel important pour valoriser le biogaz produit dans les STEP, les décharges et à partir des déchets organiques", explique Manfred Schweda, directeur de Generizon, représentant de 2G au Maroc.

Après la mise en marche des moteurs, les techniciens venus d’Allemagne ont formé les équipes sur place pour opérer le nouvel équipement, fait savoir le communiqué.

En 2014, les deux STEP ont été réalisées clés en main par le groupement SOGETRAMA – GLS pour le compte de Jacobs Engineering – OCP, rappelle la même source, notant qu’avec une capacité de 7.000 et 7.500 m3/jour, les sites traitent les eaux usées des deux villes.

Les boues servent comme matière de base dans la production du biogaz qui, par la suite, est converti en électricité par la co-génération 2G.
Mercredi 8 Mars 2017 - 23:15





Nouveau commentaire :
Twitter