Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Les bourdes célèbres, devant des millions de téléspectateurs


Lundi 27 Février 2017 modifié le Mardi 28 Février 2017 - 15:00

La Colombie au lieu des Philippines pour les Miss Univers, Vanessa Paradis confondant les Judith aux César, John Travolta inventant le nom d'une gagnante: la bourde magistrale aux Oscars dimanche n'est pas la première.




Les bourdes célèbres, devant des millions de téléspectateurs
Une "erreur" dans la remise de l'enveloppe du Meilleur film aux Oscars 2017 a provoqué un chaos historique à Hollywood, Faye Dunaway, au côté de Warren Beatty, annonçant "La La Land" au lieu de "Moonlight" pour le prix du meilleur film.

Les producteurs avaient commencé leurs remerciements lorsqu'une personne sur scène s'est écriée: "Il y a une erreur, +Moonlight+, c'est vous qui avez gagné le prix du meilleur film". Les équipes des deux films s'étreignaient pendant que l'une descendait et l'autre montait sur la scène du Dolby Theatre.

Le cabinet d'audit chargé de la remise des trophées aux Oscars a présenté lundi ses excuses pour "l'erreur" dans l'attribution du prix du meilleur film, affirmant que les acteurs Warren Beatty et Faye Dunaway s'étaient vus remettre la mauvaise enveloppe.

L'actrice légendaire Faye Dunaway, aux côtés de Warren Beatty, a lu le mauvais nom de film sur la scène du Dolby Theatre dimanche.

En direct devant des millions de téléspectateurs du monde entier, Miss Colombie a déjà sur la tête la couronne de Miss Univers 2015, attribuée en fait à Miss Philippines, lorsque le présentateur de la cérémonie, Steeve Harvey, doit reconnaître s'être trompé de lauréate.

La musique saluant la gagnante retentit une seconde fois, Miss Colombie, atterrée, quitte la scène et le diadème change de tête.

Alors qu'il doit annoncer la venue sur scène de la chanteuse Idina Menzel, Oscar 2014 de la Meilleure chanson originale pour "Let It Go", du film La Reine des Neiges, John Travolta déforme complètement son nom au point d'un inventer un nouveau: il demande au public d'applaudir "Adela Dazeem".

Cafouillage en cascades aux NRJ Music Awards. En 2009, l'Américaine Katy Perry reçoit le prix de la "chanson internationale de l'année". Mais quelques secondes avant la fin de la cérémonie, organisée par les chaînes de télévision TF1 et de radio NRJ, le présentateur annonce que le trophée revient en fait à Rihanna : deux enveloppes ont été interverties.

L'année suivante, rebelote. Le chorégraphe Kamel Ouali remet le prix du "groupe international de l'année" à The Black Eyed Peas... avant de s'excuser quelques minutes plus tard. Il avait lu le premier nom de la liste des nommés au lieu du nom du vainqueur, les Allemands de Tokio Hotel.

Chanteuse reconnue mais toute jeune actrice, Vanessa Paradis appelée à remettre le César 1991 du Meilleur jeune espoir féminin, confond les Judith et appelle Judith Godrèche au lieu de Judith Henry.

L'élection de Miss France 1987 tourne au fiasco. Miss France est pour la première fois élue par le public lors d'une émission télévisée et l'animateur Céleste, au standard d'Europe 1, donne les résultats en direct. Il hésite pour le nom de la 4e dauphine, puis de la 3e. Guy Lux, qui présente la soirée, s'inquiète: "Vous ne vous trompez pas, hein ? Ce serait très grave".

Quand on annonce que la favorite n'est que troisième, des cris de protestation s'élèvent, une dauphine quitte le plateau, Guy Lux s'énerve contre Céleste qui refait ses comptes et reconnaît s'être trompé. Miss Alsace, Nathalie Marquay, est finalement élue Miss France.

Lundi 27 Février 2017 - 14:02

Source AFP




Nouveau commentaire :
Twitter