Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Les Pays-Bas et la ballade de Duncan Laurence remportent l'Eurovision


Dimanche 19 Mai 2019 modifié le Lundi 20 Mai 2019 - 08:27

Les Pays-Bas et Duncan Laurence ont remporté dimanche avec la ballade "Arcade" le concours de l'Eurovision, dont la finale n'aura pas échappé à la politique et au conflit israélo-palestinien, y compris lors de la prestation de l'invitée Madonna.




La Macédoine du Nord et la Suède ont dominé le classement le temps des votes des jurys, suivis de près par les Pays-Bas, mais les votes du public ont rebattu les cartes, avec très peu de points attribués aux deux premiers pays. La compétition prendra donc le chemin de la Hollande l'an prochain.

Duncan Laurence, né en 1994, a offert aux Pays-Bas leur cinquième victoire à l'Eurovision avec sa chanson « Arcade », la première depuis 44 ans pour le pays. Assis derrière son piano dans un décor sobre et sombre, il a offert une performance en décalage avec la profusion de paillettes, de danseurs et de feux d'artifice des autres candidats. Le jeune homme était par ailleurs le favori des bookmakers avant la compétition.

Âgé de seulement 25 ans, Duncan Laurence a été révélé dans The Voice Holland en 2014, puis sélectionné en interne par le diffuseur hollandais.

L'Italie (465 points) et la Russie (369 points) complètent le podium. C'est en revanche une douche froide pour la France, qui plaçait cette année beaucoup d'espoirs dans Bilal Hassani et sa chanson « Roi ». Le jeune français n'est arrivé que 14e, avec seulement 105 points, dont 35 du public. Il termine une place en-dessous de Madame Monsieur, qui représentaient la France l'an dernier, et sont les co-auteurs de la chanson de Bilal Hassani.

MADONNA

Selon les médias israéliens, deux des danseurs de Madonna, annoncée comme la grande invitée vedette de la soirée, arboraient dans le dos des drapeaux israélien et palestinien dans ce qui ressemblait à un message de fraternité.

Au moment de l'annonce des résultats, les membres du groupe islandais Hatari, connu pour son opposition déclarée à l'occupation israélienne des Territoires palestiniens, ont déployé des banderoles aux couleurs palestiniennes, suscitant des sifflets dans le public.

Madonna était venue interpréter, en première mondiale sur scène selon les organisateurs de l'Eurovision, le titre "Future" extrait de son prochain album studio "Madame X", dont la sortie est prévue le 14 juin.

Interrogée avant de se produire par les présentateurs sur le message qu'elle souhaitait adresser lors de l'Eurovision, Madonna a répondu: "Nous ne devons jamais sous-estimer le pouvoir qu'a la musique pour rassembler les gens".


Bilal Hassani, la voix de la France

Ce n'est qu'à 22h40 passées que le chanteur français de 19 ans a pu prendre possession de la scène en compagnie de ses deux danseuses Lizzie Howell et Lin Ching Lan. En coulisses, Emilie - la madame du groupe Madame Monsieur qui a participé à l'événement l'an dernier et a composé le titre du Français - a assuré les choeurs.

La prestation Bilal Hassani s'est ouverte par un effet de lumière des plus réussis, un mapping sur son visage sur lequel ont coulé des larmes virtuelles.Mais c'est avec force et courage qu'il est apparu par la suite, combatif et la voix tout aussi assurée que lors des demi-finales la semaine dernière. Bilal Hassani a conclu sa chanson "Roi" avec des mot en anglais à l'attention du public, et sans doute des organisateurs : "Merci de nous permettre d'oser rêver".

Malgré sa 14ème place, le représentant français a su tirer son épingle du jeu avec une mise en scène à la fois audacieuse et touchante.

Dimanche 19 Mai 2019 - 02:44





Nouveau commentaire :
Twitter