Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Les Etats-Unis se sentent "insultés" par Israël


Mardi 16 Mars 2010 modifié le Mardi 16 Mars 2010 - 19:39

L'annonce israélienne de la construction de logements à Jérusalem est vécue comme un "affront" par la Maison Blanche.




Les Etats-Unis se sentent "insultés" par Israël
'annonce par Israël de la construction de 1.600 logements juifs à Jérusalem-Est est ressentie comme une "insulte" par les Etats-Unis et met en danger le processus de paix enclenché avec les Palestiniens, a jugé, dimanche 14 mars, David Axelrod le principal conseiller de Barack Obama. Cette annonce a été vécue comme un "affront" par Washington, a dit David Axelrod sur la chaîne américaine CNN. "Cela a été une insulte. Mais surtout, cela a sapé la très fragile tentative d'amener la paix" au Proche-Orient, a poursuivi le conseiller politique de la Maison Blanche.

Annonce "destructrice" d'Israël
"Nous venons tout juste d'entamer des négociations indirectes. Nous faisons la navette entre les Palestiniens et les Israéliens. Et le fait que cette annonce intervienne à ce moment-là est très destructeur", a-t-il ajouté. L'annonce d'Israël de construire de nouveaux logements est intervenue lors de la récente visite de Joe Biden dans la région et a immédiatement provoqué un tollé au sein de l'administration Obama. Le vice-président a accusé le gouvernement israélien de "saper la confiance nécessaire à des négociations fructueuses" avec les Palestiniens.

"Avec sang-froid"
Usant de la même rhétorique, la secrétaire d'Etat Hillary Clinton a qualifié l'attitude israélienne de "profondément négative" envers Washington, lors d'un entretien téléphonique de près d'une heure avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu vendredi. Durant l'entretien accordé à CNN, David Axelrod a estimé que Benjamin Netanyahu avait reçu le message envoyé par Washington. De son côté, le chef du gouvernement israélien a lancé au début d'une réunion du cabinet dimanche: "A la lecture des journaux, je propose qu'on ne se laisse pas emporter et qu'on se calme. Nous savons traiter ce genre de situations avec sang-froid".

(Nouvelobs.com)
Mardi 16 Mars 2010 - 19:28





Nouveau commentaire :
Twitter