Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Les Etats-Unis ne sont pas prêts à signer un accord commercial avec la Chine (Trump)


Vendredi 9 Août 2019 modifié le Samedi 10 Août 2019 - 15:47

Le président américain Donald Trump a déclaré vendredi qu'il n'était pas prêt à conclure un accord commercial avec la Chine, indiquant que les prochaines négociations pourraient ne pas se dérouler comme prévu en début septembre.




Les Etats-Unis ne sont pas prêts à signer un accord commercial avec la Chine (Trump)
Le Locataire de la Maison blanche fait ainsi planer de nouveau le doute quant à l'avenir des pourparlers entre les deux premières puissances commerciales mondiales.

"Nous ne sommes pas prêts à signer un accord, mais nous verrons ce qui va se passer (…) Nous verrons si nous maintiendrons ou pas notre réunion de septembre", a confié le président américain à la presse à Washington avant de s'envoler pour rencontrer des donateurs pour sa campagne de 2020.

Immédiatement après ces commentaires, les indices Dow Jones et S&P 500 ont perdu 1% respectivement à la mi-journée à Wall Street.

M. Trump a également ajouté que son administration n'accorderait pas de licences aux entreprises américaines pour la reprise de certains types de transactions avec le géant chinois des télécommunications Huawei.

"Nous ne faisons pas d’affaire avec Huawei", a affirmé le Locataire de la Maison. "Cela ne veut pas dire que nous ne parviendrons pas à un accord si et quand nous concluons un accord commercial, mais nous ne ferons pas d’affaires avec Huawei", a-t-il souligné. Le président Donald Trump avait annoncé à la fin du mois de juin, au terme d'une trêve commerciale avec le président chinois Xi Jinping, que certaines restrictions visant Huawei seraient assouplies. Mais cette promesse était conditionnée à l'augmentation par Pékin de ses achats de produits agricoles américains.

La semaine dernière, les tensions se sont encore accrues, Trump ayant annoncé qu'il imposerait des droits de douane de 10% de plus sur les importations chinoises à 300 milliards de dollars à compter du 1er septembre, alors que son département du Trésor a officiellement qualifié la Chine de "manipulateur de monnaie".
Vendredi 9 Août 2019 - 22:52

Avec agences




Nouveau commentaire :
Twitter