Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Le secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson en visite en Afrique début 2018


Mercredi 6 Décembre 2017 modifié le Jeudi 7 Décembre 2017 - 07:15

Le secrétaire d'Etat Rex Tillerson s'est rendu mercredi sur la base militaire américaine de Ramstein, en Allemagne, pour y préparer un voyage en Afrique début 2018 destiné à mieux coordonner les efforts militaires et diplomatiques américain sur le continent.




 Le secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson en visite en Afrique début 2018
Le voyage aura lieu durant le premier trimestre 2018, a indiqué le département d'Etat, quelques heures après que M. Tillerson a démenti lors d'une visite au siège de l'Otan à Bruxelles les rumeurs selon lesquelles la Maison Blanche le pousserait à la démission.

Le chef de la diplomatie américaine a fait mercredi en fin d'après-midi un crochet par la base de Ramstein (ouest de l'Allemagne)où il s'est entretenu avec des officiers de ce déplacement africain.

"Le but est d'aligner les efforts (du département d'Etat et du ministère de la Défense) dans la région", a indiqué à des journalistes R.C. Hammond, l'un des plus proches conseillers de M. Tillerson.

Ces dernières années, l'activité militaire américaine en Afrique s'est notablement accrue, avec des missions d'entraînement de troupes locales et des combats contre les islamistes dans plusieurs pays.

Au détriment, selon certains, des efforts diplomatiques déployés pour soutenir des pays africains alliés, alors que l'attention médiatique est focalisée sur les combats en Afghanistan, en Irak ou en Syrie. (Avec afp)

Mais la réalité de l'engagement américain sur le continent s'est brutalement imposée en octobre dernier, lorsque des insurgés ont tué quatre soldats américains lors d'une embuscade au Niger.

Avant Ramstein, Rex Tillerson avait fait halte à Vienne et Bruxelles, où il a démenti, visiblement excédé, les rumeurs sur sa démission et son remplacement par le chef de la CIA, Mike Pompeo.

Des rumeurs persistantes sur les relations tendues entre Tillerson et le président Donald Trump ont réémergé la semaine passée, des médias américains rapportant, selon des sources anonymes, que le chef de la diplomatie américaine partirait dans les semaines à venir.

"C'est une histoire qui n'arrête pas de revenir toutes les six semaines, et je dirais qu'il faut que vous tous obteniez de nouvelles sources, parce que cette histoire est toujours fausse", a rétorqué Rex Tillerson.
Mercredi 6 Décembre 2017 - 21:09





Nouveau commentaire :
Twitter