Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Le révérend Jesse Jackson : "Le Maroc, un "phare" en Afrique pour le renforcement des valeurs de solidarité"


Vendredi 16 Mars 2018 modifié le Samedi 17 Mars 2018 - 20:28

Le Maroc constitue un "phare" en Afrique pour le renforcement des valeurs de coopération et de solidarité, a indiqué, vendredi à Dakhla, le révérend américain Jesse Jackson, notant que les pays du continent sont appelés à s'inspirer du Royaume pour renforcer la coopération Sud-Sud.




Le révérend Jesse Jackson : "Le Maroc, un "phare" en Afrique pour le renforcement des valeurs de solidarité"
Lors d’une allocution à l’ouverture de ce prestigieux forum, qui se tient pour la 4e fois consécutive à Dakhla (15-20 mars), le révérend américain a souligné que le Maroc est le deuxième plus grand investisseur en Afrique et le sixième du monde sur le continent avec des investissements de l’ordre de 4,5 milliards de dollars.

Il a ajouté que 62,9% des investissements marocains à l’étranger sont destinés aux pays subsahariens, notamment dans la région ouest-africaine où le Royaume est le premier investisseur africain, relevant que le Maroc a accumulé une large expérience en matière de formation des jeunes africains en recevant annuellement dans ses universités et ses centres académiques près de 7.000 étudiants, issus en majorité de l’Afrique subsaharienne, outre la formation professionnelle dont bénéficient les étudiants africains dans des domaines prioritaires en rapport avec le développement humain.

S’agissant du forum Crans Montana, le révérend Jesse Jackson a souligné que cet événement contribue au développement du continent africain en permettant d’engager le débat sur nombre de questions touchant, entre autres, à l'amélioration de la qualité de vie des populations africaines, particulièrement celles les plus vulnérables.

Le Forum contribue aussi au rapprochement des peuples, a-t-il poursuivi, saluant par la même le choix de l'Afrique et la coopération Sud-Sud en tant que thématique centrale de cette édition.

Selon cette figure emblématique de la lutte pour les droits civiques aux Etats-Unis, les solutions pour réduire les écarts sociaux, économiques et politiques existant entre le Nord et le Sud devront "provenir du Sud". En ce sens, a-t-il soutenu, Ce forum constitue un pas important sur la voie de la réalisation de cette ambition.

Les travaux de la 4e édition du Forum de Crans Montana (FCM), placés sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, se sont ouverts vendredi matin à Dakhla avec la participation de plus d'un millier d'invités et de responsables de haut niveau représentant plus d'une centaine de pays.

La cérémonie d’ouverture, marquée par le message adressé par SM le Roi aux participants à cette grande messe internationale, s’est déroulée en présence du chef du gouvernement qui conduit une importante délégation ministérielle, aux côtés d’importantes personnalités dont d’anciens chefs d’Etat et de gouvernement, des ministres, des hauts responsables gouvernementaux, des représentants d’organisations internationales et de la société civile ainsi que d’experts.

Crans Montana réunit des personnalités provenant de plus d'une centaine de pays, dont 49 pays africains, qui se sont ainsi donné rendez-vous à Dakhla pour débattre de l'avenir de l'Afrique, du développement durable, de la coopération sud-sud et des différents défis de l'Afrique à l'ère de la mondialisation.

Cette édition donnera lieu à de nombreux échanges entre hauts responsables gouvernementaux et représentants du monde des affaires, qui porteront notamment sur "la sécurité alimentaire et l’agriculture durable", "l'économie des océans et le secteur halieutique", "les énergies renouvelables et la révolution verte africaine" et "l’Afrique, terminal majeur de la route de la soie".
Vendredi 16 Mars 2018 - 22:42





Nouveau commentaire :
Twitter