Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Le président de l'APF salue l’œuvre humaniste du Roi Mohammed VI


Mercredi 24 Mai 2017 modifié le Jeudi 25 Mai 2017 - 10:26




Le président de l'APF salue l’œuvre humaniste du Roi Mohammed VI
Le président de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie (APF), M. Aubin Minaku Ndjalandjoko, a salué" l’œuvre pleinement humaniste" accomplie par le Roi Mohammed VI, à la faveur "du sens du devoir, dans le service des idéaux de coopération et d’amitié entre les peuples, en général, et de l’espace francophone, en particulier".

«C’est avec un immense plaisir que je partage aujourd’hui avec Votre Majesté ce qui est sans nul doute une circonstance de grande fierté, à la fois pour Vous, pour toute votre œuvre pleinement humaniste accomplie, à la faveur du sens du devoir, dans le service des idéaux de coopération et d’amitié entre les peuples, en général, et de l’espace francophone, en particulier», a souligné M. Ndjalandjoko dans une allocution à l’occasion de l’audience accordée par le Souverain, mercredi au Palais Royal de Fès, à une délégation de la 25ème Assemblée régionale Afrique de l’APF.

«Si l’on examine l’évolution de la société marocaine depuis 1963 jusqu’au référendum constitutionnel de 2011, l’instauration de l’Etat de droit est le plus grand constat à faire», a relevé M. Ndjalandjoko.

«L’espace de l’exercice des libertés individuelles s’est agrandi, le principe de l’égalité entre l’homme et la femme est une réalité en marche, le pluralisme politique, une expérience en processus d’affermissement, et la démocratie participative, un chantier en progression, de sorte qu’aujourd’hui, il est permis à tout citoyen et à toute citoyenne marocaine de pouvoir adresser au Parlement une pétition sur une question déterminée de la vie du Royaume», a-t-il dit.

«Votre Majesté, il n’est aujourd’hui personne, si elle se dit observatrice avisée de la politique africaine, qui ne puisse avoir des mots élogieux sur la dimension africaine de Votre engagement et de Vos actions», a souligné M. Ndjalandjoko, citant pour preuve l’affluence des délégations ayant pris part aux assises de la Régionale Afrique de l’APF qui se tient à Rabat du 22 au 24 mai.

Cette évolution positive, ce tournant incontestable, rencontre à coup sûr les valeurs universelles portées par la Pléiade, Ordre de la Francophonie et du Dialogue des cultures, qui est une distinction à vocation internationale, destinée à reconnaitre les mérites éminents des personnalités qui se distinguent en servant les idéaux de la francophonie dont l’action vise principalement à promouvoir et à défendre la démocratie, l’Etat de droit, le respect des droits de la personne, le rayonnement international de la langue française et la diversité culturelle, a fait observer le président de l’APF.

Cette audience a été marquée par la remise par la délégation de l’APF au Souverain de la Grand-Croix de l’Ordre de la Pléiade, ordre honorifique de la francophonie et du dialogue des cultures et plus haute distinction décernée par l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie.

Une telle décoration intervient en reconnaissance du rôle déterminant du Roi dans la promotion des valeurs de dialogue et de tolérance. Elle consacre également les actions du Souverain au niveau national et international pour valoriser l’héritage civilisationnel de l’Humanité et les initiatives engagées d’Amir Al-Mouminine qui ont ancré et consolidé la vocation du Maroc comme terre de coexistence et de diversité culturelle.
Mercredi 24 Mai 2017 - 22:59





Nouveau commentaire :
Twitter