Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Le pape François accueilli à sa descente d'avion par le Roi Mohammed VI, Commandeur des Croyants


Samedi 30 Mars 2019 modifié le Samedi 30 Mars 2019 - 16:06

Sa sainteté le pape François est arrivé, samedi après-midi, au Maroc, pour une visite officielle au Royaume, à l'invitation du Roi Mohammed VI, Commandeur des Croyants.




Le pape François accueilli à sa descente d'avion par le Roi Mohammed VI, Commandeur des Croyants
A son arrivée à l'aéroport Rabat-Salé, Sa Sainteté le pape a été accueilli par le Roi Mohammed VI qui était accompagné du prince héritier Moulay El Hassan et du prince Moulay Rachid.

Lors de cette visite, le pape est accompagné d'une importante délégation composée notamment d’éminentes personnalités du Saint-Siège.

Partant du statut religieux et de la responsabilité spirituelle, assumés par le Commanderie des Croyants et et Sa sainteté le pape, la rencontre historique entre le Roi et le pape contribuera à promouvoir les valeurs de fraternité, de paix et de tolérance entre les peuples et les nations et à consolider le dialogue, la compréhension et la cohabitation interreligieux, avait souligné un communiqué du ministère de la Maison Royale, du Protocole et de la Chancellerie.

Le chef spirituel des 1,3 milliard de catholiques arrive à Rabat pour cette visite "placée sous le signe du développement du dialogue interreligieux", selon les autorités marocaines.

Les habitants des villes de Salé et de Rabat, toutes confessions confondues, se sont massés tout au long de l'itinéraire emprunté par le cortège pour exprimer leur joie en ce jour faste de début de cette visite du souverain pontife au Maroc, une visite qui consacre la singularité du Royaume en tant que terre de coexistence, de rencontre, de tolérance et d'interaction entre les Musulmans et les adeptes d’autres religions.

Les principales artères des deux villes jumelles ont été pavoisée de drapeaux du Royaume du Maroc et de l'Etat du Vatican pour recevoir le souverain pontife en grande pompe à Rabat.

Le pape François accueilli à sa descente d'avion par le Roi Mohammed VI, Commandeur des Croyants
Programme de la visite papale

Le Roi a accueilli le pape à sa descente d'avion avec, comme le veut la tradition, des dattes et du lait d'amande. Les deux chefs d'Etat se rendront ensuite en cortège, l'un en papamobile, l'autre en limousine, sur la grande esplanade de la Tour Hassan Rabat.

Quelque 25.000 personnes sont attendues près de l'esplanade, où les discours des deux hommes seront retransmis sur des écrans géants.

Après un tête-à-tête avec le Roi Mohammed VI au palais royal, le pape se rendra à l'Institut de formation des imams qui accueille des Marocains et des étrangers d'une dizaine de pays, dont la France. Ils sont 1.300 étudiants, hommes et femmes, à suivre des cursus dans cet établissement, fer de lance de "l'islam modéré" prôné par le roi.

"C'est un événement très significatif, la première fois qu'un pape est accueilli dans un institut de formation d'imams", a souligné avant la visite le porte-parole du souverain pontife, Alessandro Gisotti, alors que le pape François dénonce régulièrement toute forme d'extrémisme religieux.

Le Roi et le pape ne prendront pas la parole mais écouteront les témoignages de deux étudiants, l'un d'Afrique, l'autre d'Europe, ainsi qu'une déclaration du ministre marocain des Affaires islamiques, Ahmed Toufiq. Un concert de musiques puisées dans le répertoire des traditions islamiques, juives et chrétiennes est également prévu.

Le pape ne manquera pas d'évoquer ce document qu'il distribue désormais à tous les chefs d'Etat, selon Alessandro Gisotti.

Le texte valorise "la culture de la tolérance", sans toutefois aller jusqu'à admettre le droit à ne pas adhérer à une religion.

Au Maroc, où l'islam est la religion d'État, les autorités aiment souligner la "tolérance religieuse" qui permet aux chrétiens étrangers et aux juifs d'exercer librement leur religion.

En fin de journée samedi, le pape François rencontrera des migrants dans un local de l'ONG catholique Caritas, qui gère des centres d'accueil destinés à soulager la misère de ceux qui tentent de rallier le continent européen.

La route via le Maroc vers l'Espagne est devenue ces dernières années la principale voie des migrants venant des pays subsahariens, du fait notamment de la fermeture du trajet via la Libye.

En 2017, les trois centres d'accueil de Caritas ont reçu 7.551 nouveaux arrivants, selon l'organisation.

Le royaume marocain mène une politique "humaniste" centrée sur la régularisation des migrants et rejette les critiques sur des "déplacements forcés" de migrants vers le sud du pays.

Dimanche, le pape consacrera sa journée à la communauté catholique du pays, en clôturant sa visite par la plus grande messe catholique jamais célébrée au Maroc, avec quelque 10.000 personnes attendues dans un complexe sportif.

Samedi 30 Mars 2019 - 13:59





Nouveau commentaire :
Twitter