Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Le ministre français de l'Economie juge «inacceptable» la décision américaine de taxer les importations d'acier et d'aluminium


Samedi 3 Mars 2018 modifié le Dimanche 4 Mars 2018 - 10:28

Le ministre français de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire a qualifié d'«inacceptable» la décision du président américain Donald Trump de taxer les importations d'acier et d'aluminium, mettant en garde contre une «guerre commerciale» entre l'Europe et les Etats-Unis qui «ne fera que des perdants».




Le ministre, dont les propos sont rapportés samedi par les médias, a annoncé la veille devant la presse son intention de réunir «dans les prochains jours» les acteurs du secteur de l'acier français eu égard à l’impact que la décision américaine peut avoir sur des entreprises françaises comme Vallourec, Arcelor ou Ugitech.

M. Le Maire a souligné, dans ce même cadre, l’«impact majeur» que cette décision ne manquera pas d’avoir sur l'économie européenne, soulignant la nécessité, au cas où elle se confirmerait, d’«une réponse forte, coordonnée et unie de l'UE».

«Toutes les options sont sur la table», a déclaré le responsable français en évoquant «un recours devant l'Organisation mondiale du commerce ou des contre-mesures pour limiter les importations américaines en Europe».

Au niveau européen, le président de la Commission de Bruxelles, Jean-Claude Juncker, a affirmé que l'UE «va réagir fermement et proportionnellement pour défendre (ses) intérêts», ajoutant que «nous ne resterons pas les bras croisés pendant que notre industrie est frappée par des mesures injustes».

Jeudi, le président Trump avait annoncé son intention d'imposer la semaine prochaine des droits de douane de 25 % pour l'acier et de 10 % pour l'aluminium sur les importations aux Etats-Unis afin de défendre une industrie sidérurgique américaine «décimée par des décennies de commerce inéquitable». Il n'a toutefois pas précisé quels pays seraient visés.

Le projet de taxation américain a suscité des réactions indignées dans le monde.
Samedi 3 Mars 2018 - 16:44





Nouveau commentaire :
Twitter