Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Le gouvernement Al-Saraj appelle le Conseil de sécurité à intervenir pour l'arrêt de l'offensive de Haftar


Samedi 13 Avril 2019 modifié le Samedi 13 Avril 2019 - 22:52




Mohamad Tahar Siala, ministre des Affaires étrangères du Gouvernement d'union nationale (GNA), dirigé par Fayez Al-Saraj, a appelé le Conseil de sécurité de l'ONU à intervenir pour arrêter l'offensive lancée par le maréchal Khalifa Haftar sur Tripoli.

"Nous voulons une intervention politique pas militaire", a-t-il dit dans des déclarations à la presse, regrettant la division de la communauté internationale sur la Libye.

Il a émis le souhait de voir le Conseil de sécurité de l'ONU parvenir à arrêter la force qui attaque la capitale, sous contrôle du GNA, reconnu par la communauté internationale, a t-il ajouté.

Selon lui, le Conseil de sécurité doit appeler les forces loyales au maréchal Haftar à "se retirer à leurs positions antérieures à l'attaque" sur Tripoli.

Il a souligné qu'"il y a des divisions au sein de la communauté internationale. Elles sont claires, que ce soit au Conseil de sécurité, au sein des organisations régionales, comme la Ligue arabe, l'Union africaine ou l'Union européenne". "Les Libyens doivent compter sur eux mêmes pour trouver une solution politique au conflit, sinon ils paieront un lourd tribut sur plusieurs générations", a-t-il mise en garde.

D'après l'Organisation mondiale de la santé (OMS), les combats dans la capitale libyenne ont fait 56 morts et 266 blessés au cours des six derniers jours.

L'Armée nationale libyenne (ANL) autoproclamée par le maréchal Khalifa Haftar mène depuis le 4 avril une offensive en vue de s'emparer de la capitale libyenne, siège du GNA.
Samedi 13 Avril 2019 - 15:45

Atlasinfo (avec MAP)




Nouveau commentaire :
Twitter