Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Le designer Hicham Lahlou élu membre du CA de la World Design Organization


Mardi 17 Octobre 2017 modifié le Mercredi 18 Octobre 2017 - 05:35

Hicham Lahlou a été élu membre du conseil d’administration 2017-2019 de la prestigieuse World Design Organization (WDO, Organisation mondiale du design).

Didier Lacaze




Dans le cercle restreint des designers internationaux, Hicham Lahlou occupe une place originale et atypique. Sa notoriété, très forte au Maroc, en Afrique et dans le monde Arabe, s’étend désormais en Europe et dans le monde entier. Il vient en effet de faire son entrée dans le prestigieux nouveau conseil d’administration 2017-2019 de la World Design Organization (WDO, Organisation mondiale du design).

Pour la présidente italienne du WDO, Luisa Boccchietto, il fallait "sortir des sentiers battus (we must think outside the box) et travailler non seulement avec les concepteurs, mais aussi avec les politiciens pour atteindre les endroits où les décisions sont prises qui contribuent effectivement à créer un monde meilleur". Ce qui rejoint l’initiative de l’exposition du designer franco-marocain Hicham Lahlou, Out of the Box, organisée en partenariat avec l’Institut français au Maroc et placé sous le signe de l’audace créative et la volonté de sortir des sentiers battus. La France a d’ailleurs reconnu son talent et sa créativité puisque Hicham Lahlou a été élevé à la distinction de Chevalier des Arts et des Lettres fin 2015.

Hicham Lahlou est un designer prolifique : il travaille pour des grandes marques internationales ; mais également dans la construction de bâtiments au Maroc ou l’architecture intérieure. C’est lui qui a conçu l’intégralité du mobilier urbain de la ville d’Agadir ; plus récemment il a « relooké » les avions de la compagnie nationale. Il est aussi le créateur, entre autres, de la théière Koubba, du pouf Fez, du service à café et à thé Dar II.

Pour Hicham Lahlou, le design marocain est assez universel et se démarque des autres. Il vise donc à faire sortir le design de sa perception élitiste et s’inspire d’un artisanat marocain et africain revisité, sans toutefois sombrer dans le folklore qu’il ne porte visiblement pas dans son cœur ! Les lignes de ses créations sont assez épurées, son architecture est volontairement minimaliste et s’inspire des minarets, des maisons dans la Medina.

Ses dernières créations s’inspirent des instruments de musique marocains et africains, à la frontière de l’art contemporain. C’est ainsi que des trompettes sont détournées de leur fonction pour devenir des lampes plafonniers ; que des tambours deviennent tables basses ou tabourets. Les matériaux sont également à l’honneur avec l’utilisation du maillechort, de la céramique patinée ou craquelée, du laiton, du marbre, du bois…

Les sources d’inspiration d’Hicham Lahlou sont variées et multiples. Fin connaisseur de l’histoire du design, il a étudié le passage des arts décoratifs en Occident (ou arts traditionnels au Maroc) vers la production industrielle. Il puise son inspiration autant dans l’Art and Craft anglais, le Bauhaus allemand, le Futurisme italien, le design industriel américain des années 40 et 50, l’industrie plastique et les arts ménagers. Ainsi, à l’artisanat d’un triangle Marrakech/Rabat/Casablanca,Hicham Lahlou va superposer le design industriel occidental : il s’agit véritablement d’une alliance entre industrie et artisanat, un détournement original, sensible et humaniste, dans une logique de création durable. Hicham Lahlou œuvre à populariser le design et à en véhiculer le sens.

Pour Hicham Lahlou, le design n’est pas une fin en soi, il est méthodologie, process, innovation, ingénierie. Il vise à rendre tangible ce qui est intangible. Il veut véritablement "démystifier le design".

Ses derniers travaux sont novateurs et constituent une première mondiale. A la demande des Autoroutes du Maroc, Hicham Lahlou a imaginé et développé un concept de design urbain adapté et spécifique aux autoroutes du Maroc, intégrant benchmarking, normes, signalétique, pictogrammes, alliant créativité et innovation.

Mardi 17 Octobre 2017 - 10:03





Nouveau commentaire :
Twitter