Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Le chanteur Saad Lamajarred quitte la prison avec un bracelet électronique


Jeudi 13 Avril 2017 modifié le Vendredi 14 Avril 2017 - 16:05

Le chanteur Saad Lamajarred s'apprête à quitter ce jeudi la maison d'arrêt Fleury-Mérogis avec un bracelet électronique, a appris Atlasinfo de sources judiciaires françaises. Il sera assigné à résidence sous contrôle judiciaire.




Le placement sous surveillance électronique (PSE) ou "bracelet électronique" est une mesure qui nécessite que la personne doit avoir un domicile fixe ou un hébergement stable (au moins pendant la durée du placement sous surveillance électronique). S’il ne s’agit pas de son propre domicile, le propriétaire ou locataire en titre doit donner son accord.

En attendant, le juge d'instruction doit notifier au directeur de la maison d'arrêt la levée d'écrou du prévenu ainsi que les conditions de sa remise en liberté conditionnelle. La sortie du chanteur est prévu en fin d'après-midi. Mais le parquer peut faire appel.

Selon nos informations, Saad Lamajarred ne pourra pas quitter le territoire français. Son passeport a été confisqué par les autorités judiciaires et n'a pas le droit d'entrer en contact ni avec les témoins ni avec la plaignante pour ne pas entraver le bon déroulement de la justice. Il doit également pointer dans un commissariat du quartier de sa résidence.

Saad Lamajarred doit répondre aux convocations du juge qui instruit l'affaire. A l'issue de l'instruction, le juge pourra soit classer l'affaire et prononcer un non lieu, soit ordonner un renvoi devant le tribunal compétent.

Jusqu'à jugement définitif de l'affaire et épuisement de toutes les voies de recours, Saad Lamajarred reste en liberté à condition qu'il n'enfreint pas les conditions de sa remise en liberté conditionnelle.

En détention provisoire depuis le 26 octobre 2016 à la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis après les accusations d’une française de 20 ans disant qu’il avait abusé d’elle dans sa chambre d’hôtel "Mariott" au VIIIe arrondissement de Paris, deux jours avant son concert programmé au Palais des congrès, le chanteur a toujours clamé son innocence.

Saad Lamjarred a été entendu par la justice le 11 avril. Ses avocats avaient alors déposé une nouvelle demande de remise en liberté provisoire. Le juge d'instruction avait trois jours pour statuer sur cette demande.

Jeudi 13 Avril 2017 - 11:24





Nouveau commentaire :
Twitter