Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Le Parti des Travailleurs souhaite une "transformation démocratique" en Algérie


Mardi 22 Janvier 2019 modifié le Mardi 22 Janvier 2019 - 17:19




Le Parti des Travailleurs souhaite une "transformation démocratique" en Algérie
La Secrétaire générale du Parti des Travailleurs (PT), Louisa Hanoune, a exprimé le souhait de voir l'élection présidentielle du 18 avril prochain déboucher sur un "renouveau politique" et une "transformation démocratique" en Algérie.

"Nous souhaitons que les prochaines élections se tiennent dans la transparence et dans des conditions qui permettent d’aller vers un renouveau politique permettant de consacrer une véritable démocratie", a déclaré Mme Hanoune à l’occasion d’une rencontre tenue le weekend avec les cadres du parti.

Pour la réussite du processus électoral, elle a estimé "nécessaire de réviser la loi électorale et d’interdire l’intrusion de l’argent dans le processus électoral" afin de consacrer "l’égalité des chances entre les candidats".

La SG du parti des travailleurs a plaidé, également, en faveur de la création d’une instance "réellement indépendante" pour la surveillance des élections et pour que le fichier électoral "soit public et accessible sur le site du ministère de l’Intérieur", appelant l’administration à "ne pas s’immiscer dans l’opération électorale".

Notant que la position de son parti par rapport à l’élection présidentielle sera évoquée lors de la réunion du Bureau politique, prévue cette semaine, Louisa Hanoune a indiqué que le PT compte relancer l’opération de signatures pour "une Assemblée constituante permettant au peuple d’exercer sa souveraineté" et pour "mettre fin au statu quo politique".

Elle avait auparavant souligné que la prochaine présidentielle est "porteuse de danger" et regrette l’absence de clarté et le flou qui "rendent illisible la situation politique nationale".

"La prochaine élection présidentielle est un test majeur pour le pays, il s’agit d’un rendez-vous avec notre destin", observe-t-elle, précisant que seuls les pays qui organisent des élections transparentes sortent indemnes de ces rendez-vous et échappent au chaos et au désordre.
Mardi 22 Janvier 2019 - 01:25

Avec MAP




Nouveau commentaire :
Twitter