Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Le Niger réitère son appui à la demande d'adhésion du Maroc à la CEDEAO


Mardi 26 Décembre 2017 modifié le Mardi 26 Décembre 2017 - 20:31

Le Niger a réitéré mardi son appui à la demande d'adhésion du Maroc à la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO).




Le Niger réitère son appui à la demande d'adhésion du Maroc à la CEDEAO
Le Niger réitère son appui à la demande d'adhésion du Maroc à la CEDEAO
Dans un communiqué conjoint publié au terme de la 4ème session de la Grande commission Mixte de Coopération bilatérale maroco-nigérienne tenue les 25 et 26 décembre à Rabat et co-présidée par le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Nasser Bourita, et le ministre nigérien des affaires étrangères, de la coopération, de l'intégration africaine et des Nigériens à l’extérieur, Ibrahim Yacoubou, les deux parties ont souligné l'importance de l'intégration régionale entre le Maroc et les Etats de l'Afrique de l'Ouest, indiquant qu'à cet égard, la partie nigérienne a réitéré son appui à la demande d'adhésion du Maroc à la CEDEAO.

Pour sa part, la partie marocaine s'est félicitée de la restauration de la confiance et de la stabilité dans la région du Sahel et au Niger et a salué l'engagement du Président de la République du Niger, Issoufou Mahamadou, en faveur de la paix et la sécurité essentielles à la promotion de toute politique de développement, souligne le communiqué conjoint.

''S'agissant de la question du Sahara, la partie nigérienne a réitéré son soutien au processus de solution politique mené sous les auspices des Nations Unies et encourage toute initiative sérieuse et crédible entrant dans ce cadre. A cet effet, le Niger se félicite des efforts déployés par le Maroc pour aller de l'avant vers un règlement de cette question", indique-t-on.

Parmi les sujets bordés lors de la session, figurent aussi la situation politique sur le continent africain et ailleurs, la crise migratoire, le terrorisme et le trafic illicite.

Les travaux de cette session ont été marqués par la signature de 16 accords de coopération couvrant les domaines économique, juridique, culturel, de santé et des transports.
Mardi 26 Décembre 2017 - 19:54





Nouveau commentaire :
Twitter