Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Le Maroc prend part à Villeurbanne à une cérémonie d'hommage aux combattants étrangers morts pour la France


Lundi 18 Novembre 2019 modifié le Mardi 19 Novembre 2019 - 09:39




Le Maroc prend part à Villeurbanne à une cérémonie d'hommage aux combattants étrangers morts pour la France
Le Maroc a pris part à la nécropole de la Doua à Villeurbanne, commune limitrophe de la ville de Lyon, à une cérémonie d’hommage aux combattants étrangers morts pour la Libération de la France.

Le Maroc a été représenté à cette cérémonie commémorative, présidée jeudi dernier, par la Secrétaire d’Etat auprès de la ministre française des Armées, Geneviève Darrieussecq, par le Consulat Général du Royaume à Lyon.

Une vingtaine de Consuls de nationalités différentes ont pris part à cette cérémonie d’hommage « aux Morts pour la France venus d’ailleurs, dans le cadre du cycle mémorial du 75ème anniversaire de la Libération de la France ».

« Le Consulat Général a pris part à cette commémoration et a rendu hommage aux combattants tombés lors des conflits de la 2ème guerre mondiale par le dépôt d’une gerbe au pied de la stèle du Soldat marocain 'M’Hamed Ben Mohamed Ben Salah’ du 1er régiment de tirailleurs Marocains né au Maroc, mort aux suites de maladie contractée en Service à Dijon en Côte d’Or à l’âge de 21 ans « Mort pour la France » », indique un communiqué du Consulat du Royaume à Lyon.

Dans son message, la Secrétaire d’Etat française a tenu à saluer la bravoure des troupes venues de pays étrangers, notamment du continent africain (Maroc, Algérie, Tunisie, Sénégal, Côte d’Ivoire, Madagascar, Tchad) qui ont combattu aux côtés des soldats français contre la tyrannie nazie, morts au champ d’honneur durant la guerre, meurtris dans leur chair et qui ont payé de leurs vies la lutte pour la ‘Paix et la Liberté’.

La nécropole nationale de la Doua a été fondée sur un ancien terrain militaire, lieu choisi par l’armée allemande pour exécuter les résistants, notamment ceux emprisonnés à la prison de Montluc. Cette nécropole regroupe 6.348 tombes de soldats tombés lors des conflits du 20ème siècle. Elle est le fruit d’exhumations depuis des carrés communaux et cimetières de 26 départements communaux du grand sud.

Dans le même sillage, et dans le souci de maintenir la mémoire collective et de se souvenir à jamais des deux grandes batailles, des héros qui sont tombés pour protéger la France et la paix mondiale, et pour ne jamais oublier les leçons de l’Histoire, un projet pédagogique autour des soldats venus d’ailleurs inhumés à la Doua a été entrepris par la présence de plusieurs jeunes qui ont travaillé sur les parcours de soldats mis en hommage lors de cette cérémonie.

Lundi 18 Novembre 2019 - 20:08





Nouveau commentaire :
Twitter