Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Le Maroc jouit d'une reconnaissance internationale pour son rôle dans la gestion migratoire (Carole Bureau-Bonnard)


Vendredi 22 Juin 2018 modifié le Samedi 23 Juin 2018 - 08:01




Le Maroc jouit d'une reconnaissance internationale pour son rôle dans la gestion migratoire (Carole Bureau-Bonnard)
Le Maroc jouit d'une reconnaissance internationale pour son rôle dans la gestion migratoire, notamment au niveau du continent africain et l'espace méditerranéen, a indiqué, vendredi à Rabat, la vice-présidente de l'Assemblée nationale française, Carole Bureau-Bonnard.

"Le Maroc, comme les autres pays d'accueil, doit faire face à des défis communs d'intégration et d'aménagement d'infrastructures pour éviter les tensions et permettre aux migrants de s'insérer dans la vie sociale de leur nouveau pays d’adoption", a souligné Mme Bureau-Bonnard lors de la 3-ème édition du forum parlementaire Maroc-France, tenu sous le thème "Le partenariat Maroc-France: les perspectives africaines".

La France et le Maroc partagent le défi commun de développer les pays de départ pour éviter la migration des populations et leur offrir l'opportunité de contribuer au développement, a noté Mme Bureau-Bonnard lors de la première séance tenue sous le signe "Migration et mobilité", faisant remarquer que son pays souhaite renforcer sa coopération avec le Royaume pour endiguer l'immigration irrégulière.

Cette coopération se traduirait, notamment, par le contrôle des frontières, la lutte contre les passeurs et la réadmission des personnes en situation irrégulière, a affirmé la responsable française, se félicitant des entretiens maroco-français sur la question migratoire et les moyens de resserrer la coopération bilatérale.

Pour sa part, Mme Touria Skalli, membre du groupe d'amitié Maroc-France, a fait savoir qu'une politique innovante et une gestion efficiente de la mobilité sont à même de limiter la migration illégale.

Cet objectif ne saurait être atteint sans le renforcement de la coopération régionale et internationale et la lutte contre les sources de tension menaçant la stabilité des pays et augmentant les flux migratoires, a relevé Mme Skalli, ajoutant que la coordination est le meilleur moyen pour gérer les questions migratoires dans leurs dimensions économiques et sociales, tout en garantissant le respect des droits de l'Homme.

Le Maroc et la France se sont attelés, depuis des années, à mettre en place des instruments communs, pérennes et efficients, dont le tout récent groupe migratoire mixte permanent maroco-français, a-t-elle noté, appelant les deux parties à coordonner leurs efforts et développer leurs expériences et expertises, notamment en matière législative.

Le 1-er forum parlementaire Maroc-France s'est tenu à Rabat en 2013, et le deuxième à Paris en 2015. Il s'agit d'un espace de dialogue, de débat et d'échange de vues entre les parlementaires marocains et leurs homologues français autour de différentes questions d'intérêt commun.
Vendredi 22 Juin 2018 - 18:31

Atlasinfo (avec MAP)




Nouveau commentaire :
Twitter