Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Le Maroc et les Maldives signent 4 accords de coopération bilatérale


Vendredi 15 Novembre 2019 modifié le Samedi 16 Novembre 2019 - 11:22




Le Royaume du Maroc et la République des Maldives ont conclu, vendredi à Rabat, quatre accords bilatéraux relatifs à l'exemption de visa, à la coopération en matière religieuse, au renforcement des consultations politiques et à la coopération entre les instituts d'études diplomatiques.

Il s'agit de deux accords relatifs à l'exemption de visa et à la coopération en matière religieuse, ainsi que deux memorandum d'entente relatifs au renforcement des consultations politiques entre les deux pays et à l'approfondissement de la coopération entre l'Académie marocaine des études diplomatiques (AMED) et l'Institut des affaires étrangères du ministère maldivien, a indiqué le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita, lors d'un point de presse à l'issue d'entretiens avec le ministre maldivien des Affaires étrangères, Abdulla Shahid.

La visite de M. Shahid, la première d'un chef de la diplomatie maldivienne au Maroc, intervient au moment où les deux pays célèbrent le 30è anniversaire de leurs relations diplomatiques, a-t-il ajouté, soulignant que c'est l'occasion de réaffirmer la teneur des liens spirituels, religieux, culturels et humains qui lient les deux pays, d'autant que l'Islam a été introduit aux Maldives à travers un savant marocain hautement estimé au sein de cet État insulaire.

Les entretiens ont porté sur les moyens de développer la coopération bilatérale à travers des projets concrets, a relevé M. Bourita, notant s'être mis d'accord avec son homologue maldivien sur le renforcement de la coopération et le partage d'expériences en matière d'agriculture, de pêche maritime et de tourisme, des secteurs importants pour les deux pays.

Le renforcement de la formation a également été à l'ordre du jour à travers l'attribution de bourses pour la formation professionnelle et universitaire dès l'année prochaine, a fait savoir M. Bourita, précisant qu'il a également décidé avec M. Shahid de la mise en place d'un consulat honorifique du Maroc aux Maldives, en vue notamment de développer la coopération économique et d'assurer le suivi des projets qui seront conclus entre les deux pays.

Cette visite a également été l'occasion de traiter de questions régionales et internationales et de l'action commune sur le plan multilatéral, d'autant que le Maroc et les Maldives coordonnent leurs actions au niveau des foras internationaux, notamment aux Nations unies et à l'Organisation de coopération islamique (OCI), a-t-il dit, précisant que l'action commune sera surtout renforcée en matière de lutte contre l'extrémisme et les changements climatiques.

De son côté, M. Shahid a indiqué être porteur d'un message du Président maldivien, Ibrahim Mohamad Solih, à Sa Majesté le Roi Mohammed VI, mettant en exergue "la place particulière qu'occupe le Maroc dans le cœur du peuple maldivien avec qui le Royaume partage des liens d'amitié séculaire et des relations diplomatiques de plus de trois décennies".

Le chef de la diplomatie maldivienne s'est aussi félicité des quatre accords conclus, qui sont à même de consolider davantage les relations entre les deux pays et à développer les mécanismes de coopération entre les deux ministères, notamment en matière de coordination au niveau international.

Le mémorandum d'entente conclu entre l'AMED et l'Institut d'études diplomatiques du ministère maldivien des Affaires étrangères offrira aux Maldives la possibilité de profiter de la "grande expérience" du Royaume dans ce domaine, a-t-il ajouté, notant que la coopération en matière de formation permettra aux Maldiviens d'accéder à "une académie de renom".

L'accord sur l'exemption de visa permettra, quant à lui, de consolider davantage les relations politiques, économiques et les liens entre les deux peuples, a ajouté M. Shahid, précisant que l'accord relatif à la coopération religieuse permettra de formaliser les intentions d’œuvrer de concert avec le Royaume dans un domaine où il joue un rôle leader en vue de lutter contre la violence, l'extrémisme et la radicalisation à travers la promotion des vrais préceptes de l'Islam modéré.

Les deux pays ont convenu, a poursuivi le ministre maldivien, de travailler plus étroitement sur les questions d'importance, notamment sous l'égide des Nations unies et de l'OCI, relevant qu'il aura, en ce sens, une série d'entretiens avec plusieurs responsables marocains en vue de traiter des moyens de raffermir davantage la coopération entre les deux pays.
Vendredi 15 Novembre 2019 - 18:19





Nouveau commentaire :
Twitter