Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Le Maroc et la France sont déterminés à renforcer leur coopération dans le domaine de la lutte contre le terrorisme (Déclaration)


Jeudi 16 Novembre 2017 modifié le Vendredi 17 Novembre 2017 - 00:03

Le Maroc et la France ont réitéré, jeudi, leur détermination à renforcer la coopération dans le domaine de la lutte contre le terrorisme, en particulier dans le contexte de la menace posée par le retour de combattants terroristes étrangers de Syrie et d'Irak.




Le Maroc et la France sont déterminés à renforcer leur coopération dans le domaine de la lutte contre le terrorisme (Déclaration)
Dans la déclaration finale sanctionnant les travaux de la 13è rencontre de haut niveau Maroc-France qui s’est tenue à Rabat, les deux pays ont réaffirmé leur engagement de continuer à œuvrer conjointement au développement des efforts internationaux en matière de lutte contre le terrorisme et son financement, soulignant que la lutte contre le terrorisme constitue une priorité pour Rabat et Paris. Le Maroc et la France ont également réaffirmé leur engagement constant à combattre la radicalisation et l’obscurantisme tout en luttant contre les amalgames de toutes sortes, saluant à cet égard la mise en œuvre effective de la déclaration conjointe relative à la coopération en matière de formation d’imams français au Maroc, signée en septembre 2015 en présence des deux chefs d’Etat.

Les deux pays ont souligné aussi leur détermination à renforcer les échanges et les coopérations opérationnelles concernant toutes les formes de criminalité, et convenu de finaliser l’arrangement technique portant programme stratégique pluriannuel de coopération en matière de sécurité intérieure pour la période 2018-2020, qui développera notamment l’aspect de la lutte contre la cybercriminalité.

S’agissant de la Libye, la France et le Maroc ont réaffirmé leur volonté d’œuvrer ensemble à une solution politique durable inclusive, sur la base de l’accord de Skhirat, et sous l’égide des Nations Unies, afin de stabiliser le pays, promouvoir la réconciliation inter-libyenne et lutter contre le terrorisme et les trafics en tout genre. Ils ont également renouveler à ce propos leur soutien à la médiation du représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies, M. Ghassan Salamé.

Par ailleurs, la France et le Maroc ont exprimé leur préoccupation concernant les menaces sécuritaires dans la région du Sahel et réaffirmé leur soutien à la Force conjointe du G5 Sahel tout en se félicitent de la tenue prochaine d’une réunion en format G4-G5 Sahel au Maroc.

Les deux pays considèrent que la lutte contre l’extrémisme et le radicalisme violent au Sahel nécessite, aux côtés des efforts sécuritaires, le renforcement des actions de développement économique, humain et culturel.
Jeudi 16 Novembre 2017 - 16:59





Nouveau commentaire :
Twitter