Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Le Maroc élu à Vienne vice-président de la 63è Conférence générale de l’AIEA


Lundi 16 Septembre 2019 modifié le Lundi 16 Septembre 2019 - 20:05

Le Maroc a été élu, lundi à Vienne, à la vice-présidence de la 63è Conférence générale de l'Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), en tant que représentant du continent africain.




Le Maroc élu à Vienne vice-président de la 63è Conférence générale de l’AIEA
L’élection du Maroc à la vice-présidence de la 63è Conférence générale de l’AIEA constitue une reconnaissance de sa contribution riche, diversifiée et multiforme aux efforts internationaux visant à renforcer le régime international de la sécurité et de la sûreté nucléaires et radiologiques.

La délégation marocaine participant à cet événement est présidée par l’ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès des Organisations internationales à Vienne, M. Azzedine Farhane, et comprend notamment le secrétaire général du ministère de l’Energie, des mines et du développement durable, M. Mohamed Ghazali, le directeur de l’Agence marocaine de sûreté et de sécurité nucléaires et radiologiques, M. El Khammar Mrabit, le directeur du Centre national de l’énergie, des sciences et des technologies nucléaires, M. Khalid El Mediouri, ainsi que plusieurs responsables de départements ministériels.

La participation du Maroc à cette conférence, qui se poursuivra jusqu’au 20 septembre, vise notamment à mettre en avant son expérience dans le domaine de l’utilisation pacifique des technologies nucléaires et sa disposition à partager cette expérience avec les pays africains et les membres de l’AIEA dans le cadre d’une coopération sud-sud tripartite efficace et solidaire.

Le Mexique a été élu pour assurer la présidence de la Conférence générale de l'AIEA, qui est l'organe suprême chargé de la formulation et de la mise en œuvre des politiques de l'agence. Au cours de cette conférence, les responsables étatiques et les représentants de l’AIEA examineront diverses questions liées notamment à la sécurité nucléaire et radiologique, au renforcement des activités de l’AIEA dans les domaines des sciences et des technologies nucléaires et aux activités de coopération technique de l’agence.
Lundi 16 Septembre 2019 - 16:38





Nouveau commentaire :
Twitter