Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Le Maroc décide d'envoyer des avions chargés de produits alimentaires au Qatar


Lundi 12 Juin 2017 modifié le Mardi 13 Juin 2017 - 18:36

Sur instruction du roi Mohammed VI, le Maroc a décidé d’envoyer des avions chargés de produits alimentaires à destination du Qatar, indique lundi un communiqué du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale.




Le Maroc décide d'envoyer des avions chargés de produits alimentaires au Qatar
"Cette décision intervient en conformité avec les préceptes de la sainte religion islamique qui incite à la solidarité et l’entraide entre les peuples islamiques notamment en ce mois béni de Ramadan, conformément au verset coranique : +le mois de Ramadan au cours duquel le Coran a été descendu comme guidée pour les gens et preuves claires de la bonne direction et du discernement+", souligne le communiqué.

"Le Royaume du Maroc affirme que cette décision n’a aucun lien avec les aspects politiques de la crise entre l’Etat du Qatar et d’autres pays frères, sachant que la position du Maroc à ce sujet a fait l’objet d’un communiqué exhaustif du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale rendu public dimanche 11 juin 2017", précise-t-on de même source.

La crise sans précédent dans le Golfe a éclaté le 5 juin lorsque l'Arabie saoudite, Bahrein, les Emirats arabes unis et l'Egypte ont rompu leurs relations diplomatiques avec Doha. Ils ont ensuite fermé leurs frontières aériennes, maritimes et terrestres et pris des mesures contre des médias du Qatar, dont la chaîne de télévision Al-Jazeera, accusée d'être le porte-voix des islamistes dans le monde arabe.

Ils reprochent également à ce pays d'être trop conciliant vis-à-vis de l'Iran, le grand rival chiite de l'Arabie saoudite dans la région, et de soutenir les Frères musulmans et des organisations terroristes dans le monde arabe.

Lundi 12 Juin 2017 - 20:49





Nouveau commentaire :
Twitter