Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Le Maroc célèbre mardi le 75ème anniversaire du soulèvement du 29 janvier 1944


Lundi 28 Janvier 2019 modifié le Mardi 29 Janvier 2019 - 16:20

Le Maroc célèbre ce mardi, le 75ème anniversaire du soulèvement du 29 janvier 1944, une page glorieuse inscrite en lettres d'or dans les annales de l’histoire de l’indépendance du Maroc, qui rend un hommage à la mémoire des martyrs de ce soulèvement.




Le Maroc célèbre mardi le 75ème anniversaire du soulèvement du 29 janvier 1944
La commémoration de cet anniversaire jette la lumière sur les sacrifices consentis par les vaillants combattants de la nation, dans leur lutte pour soutenir les dispositions du Manifeste de l'indépendance présenté le 11 janvier 1944, qui constitue une étape importante dans le parachèvement de l'indépendance du Royaume.

C’est ainsi que cette étape de l’histoire dénonce les actes d’agression contre les membres du mouvement national suite à la présentation de ce manifeste historique, par lequel le peuple marocain, sous la conduite du père de la Nation, Feu SM Mohammed V, exprimait sa volonté inébranlable de s’affranchir des jougs du colonialisme et son ultime rejet de toute autre alternative à l'indépendance.

Le 29 janvier 1944, les habitants de Rabat et de Salé ont entamé de grandes marches pour dénoncer l’arrestation des leaders du mouvement national, signataires du manifeste de l'indépendance par les autorités coloniales.

Les marées humaines furent aussitôt arrêtées dans leur marche par les forces du protectorat qui n’ont pas hésité à user de la force et à violenter la foule pour disperser les rangs d’hommes et de femmes, venus nombreux pour défendre les valeurs sacrées du Royaume, sa souveraineté et son indépendance.

Ces manifestations se sont très vite transformées en un mouvement national généralisé répandu sur d’autres villes du Royaume à l’instar de Casablanca, Fès, Meknès et Marrakech où de nombreux martyrs sont tombés sur le champ d'honneur.

Réagissant à la répression qui s’est abattue sur les membres du mouvement national, Feu SM Mohammed V, avait insisté pour la libération de tous les détenus. Les autorités du protectorat, prétextant la mort d’un européen, ont choisi de déployer leurs forces pour encercler la ville de Rabat et tirer sur les manifestants, dont un certain nombre ont été tués, alors que d’autres ont été arrêtés et condamnés à des peines d'emprisonnement.

Ce soulèvement a introduit une série de confrontation entre le peuple et les autorités du protectorat, ayant abouti malgré les tentatives désespérées de l’occupant d'étouffer l’esprit nationaliste et de casser la résistance, à la réalisation de la volonté du Trône et du peuple et le retour de Feu SM Mohammed V de l'exil le 16 novembre 1955.

La commémoration de ce soulèvement offre ainsi aux Marocains l'occasion de se remémorer l'épopée du combat national menée par le Trône Alaouite et de faire connaître, par la même, aux générations montantes la portée de ce grand événement, qui a marqué l’histoire de la lutte du peuple marocain pour l'indépendance.

Il s’agit également d’une occasion de rendre un vibrant hommage aux vaillants résistants, qui se sont sacrifiés pour défendre leur patrie, du début à la fin du protectorat.

C'est dire que la célébration de ce glorieux anniversaire contribue à préserver la mémoire nationale et à renforcer davantage l’esprit du patriotisme et les valeurs de citoyenneté d’un Maroc, engagé sur la voie de la modernité, du développement et du parachèvement de son intégrité territoriale.
Lundi 28 Janvier 2019 - 18:05

Atlasinfo (avec MAP)




Nouveau commentaire :
Twitter