Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Le Maroc a un rôle très important à jouer dans le triangle stratégique Amérique Latine-Europe-Afrique (directeur de l'IRES)


Mardi 15 Mai 2018 modifié le Mercredi 16 Mai 2018 - 08:39

Le Maroc a un rôle très important à jouer dans le triangle stratégique Amérique Latine-Europe-Afrique, a souligné lundi à Lisbonne le directeur de l’Institut royal des études stratégiques ((IRES), Mohamed Tawfik Mouline.




Le Maroc a un rôle très important à jouer dans le triangle stratégique Amérique Latine-Europe-Afrique (directeur de l'IRES)
M. Mouline qui intervenait à l’occasion de la 7e Rencontre "Triangle stratégique: Amérique Latine/Caraïbes-Europe-Afrique", a dans ce sens mis l’accent sur le positionnement du royaume à proximité de l’Europe, son enracinement en Afrique et sa vision vis-à-vis de l'Amérique latine.

"Nous avons déjà des accords avec l’Europe, notamment le statut avancé, en plus de cette perspective d’un accord de libre-échange complet et approfondi qui va renforcer davantage les relations entre le Maroc et l’Europe", a-t-il noté.

En Afrique, a-t-il poursuivi, il y a une forte présence des opérateurs économiques marocains, ainsi qu’un grand nombre d’accords que le Royaume a signés, soulignant que Rabat est déterminé à assumer un rôle très important au niveau du développement autonome du continent africain.

Pour ce qui est de l’Amérique latine, M. Mouline a mis l’accent sur la visite du Roi Mohammed VI en 2004 qui a jeté les jalons de la coopération entre le Royaume et les pays de ce continent, citant comme exemple le Brésil, qui est un client très important pour l’office chérifien du Phosphate (OCP) au même titre que l’Inde, particulièrement en ce qui concerne l’exportation des fertilisants.

"Il est clair que les relations commerciales aujourd’hui sont au dessous de leur potentiel", a-t-il dit, notant toutefois que le Maroc et les pays de l’Amérique latine sont en train de travailler ensemble pour développer les relations de coopération et exploiter ce potentiel qui est très important.

Le DG de l’IRES a d’autre part avancé que les trois régions qui forment le triangle stratégique ont un grand poids sur le plan géopolitique, économique et démographique.

L’Europe est une région développée, l’Amérique latine est en pleine émergence tandis que l’Afrique constitue aujourd’hui le continent de l’espoir eu égard aux opportunités qui se présentent dans ce continent sur tous les plans, notamment économique et celui du développent humain.

Il a aussi souligné que la coopération entre les trois régions est très prometteuse, relavant cependant que les défis sont très nombreux dans ce sens particulièrement sur les plans géopolitique, économique et humain. "Rien que l’Afrique à elle seule représentera le quart de la population mondiale en 2050", a-t-il ajouté.

Sur le plan des changements climatiques il faudrait aussi lutter contre les effets du changement qui menacent non seulement la planète mais l’humanité de façon générale, a-t-il noté. Pour le directeur de l’IRES, "ce triangle est faisable à condition de de mettre en place les institutions qu’il faut".

Rappelant la Conférence des Etats Africains Riverains de l’Atlantique, une initiative que le Maroc avait lancé, M. Mouline a souligné l’importance de la dimension institutionnelle.

Il faut mettre des structures ou un cadre organisationnel pour développer le dialogue entre les pays de triangle, harmoniser les politiques et explorer les champs de coopération dans ces trois régions, a-t-il conclu.

Les participants à cette conférence, animée par le président de l’IPDAL, Paulo Neves, ont de leur côté énuméré les opportunités à saisir et les éventuels partenariats à nouer entre les différents pays du triangle.

Ils ont de même évoqué les secteurs clés qui peuvent faire l’objet de coopération comme l’agriculture et l’industrie, eu égard aux atouts et potentialités naturelles et humaines énormes de ces trois régions qui partagent plusieurs aspects en commun notamment culturel.

Organisée chaque année depuis 2012 par l’IPDAL, cette conférence est dédiée au dialogue et aux échanges sur le partenariat stratégique entre l’Afrique, l’Europe et l’Amérique Latine, avec la participation de représentants d’organismes internationaux et des corps diplomatiques de pays de ces trois continents accrédités au Portugal.

Créée en novembre 2007, l’IRES a pour mission de mener des études et des analyses stratégiques sur les questions dont il est saisi par le Roi et d’assurer une fonction de veille, aux niveaux national et international, sur des domaines jugés stratégiques pour le pays.
Mardi 15 Mai 2018 - 08:31

Atlasinfo (avec MAP)




Nouveau commentaire :
Twitter