Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Le Koweït réaffirme à l’ONU son soutien à l’initiative marocaine d’autonomie au Sahara


Mercredi 17 Octobre 2018 modifié le Jeudi 18 Octobre 2018 - 07:58

Le Koweït a réaffirmé, mardi devant la 4ème Commission de l'Assemblée générale de l'ONU, son soutien à l’initiative marocaine d’autonomie, comme "alternative constructive" pour aboutir à une solution mutuellement acceptable au différend autour du Sahara marocain.




Le Koweït réaffirme à l’ONU son soutien à l’initiative marocaine d’autonomie au Sahara
Le représentant de l'Etat du Koweït a insisté lors de son intervention devant les membres de la commission onusienne sur l'importance du respect "de l’unité et de la souveraineté du Maroc", rappelant la position commune des pays du Golfe au sujet de la question du Sahara, exprimée lors du Sommet Maroc-pays du Golfe à Riyad, le 20 avril 2016.

Le diplomate koweïtien a réitéré, également, le soutien de son pays aux efforts du Secrétaire Général des Nations-Unies et de son Envoyé personnel pour parvenir à une solution politique mutuellement acceptable au conflit du Sahara, et son appui aux dispositions de la résolution 2414 du Conseil de Sécurité, ayant insisté sur l'importance du "réalisme et de l'esprit de compromis des parties" afin de "faire avancer les négociations" et "la nécessité de faire des progrès vers une solution réaliste, réalisable et durable".

Il a souligné, dans ce cadre, que son pays note avec satisfaction, l'invitation faite par l’Envoyé Personnel du Secrétaire général de l’ONU, Horst Kohler, à toutes les parties concernées, afin de participer à la table-ronde, prévue les 5 et 6 décembre 2018 à Genève, saluant la réponse "positive et rapide" du Royaume du Maroc et ses initiatives à cet égard.

Le représentant de l'Etat du Koweït a mis l'accent également sur le rôle des Commissions régionales du Conseil national des droits de l'homme a Laâyoune et Dakhla et l'interaction avec les procédures et mécanismes spéciaux du Conseil des droits de l'homme, estimant que ces initiatives "traduisent le sérieux et la crédibilité du Maroc pour parvenir à une solution juste et durable à ce différend.
Mercredi 17 Octobre 2018 - 10:38





Nouveau commentaire :
Twitter