Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Le Festival de la culture soufie de Fès mettra les femmes à l'honneur (président)


Mercredi 10 Octobre 2018 modifié le Mercredi 10 Octobre 2018 - 12:18

La 11ème édition du Festival de Fès de la culture soufie, prévue du 20 au 28 octobre courant, mettra les femmes à l'honneur, en consacrant le spectacle inaugural à des artistes imprégnées du soufisme et des expressions qui puisent leur origine de ce répertoire, a fait savoir, mardi à Casablanca, le président de l’association éponyme, Faouzi Skali.




Le Festival de la culture soufie de Fès mettra les femmes à l'honneur (président)
Initié sous le thème "présence du soufisme’’, cette édition présente la particularité de consacrer son ouverture à des femmes praticiennes du soufisme et artistes qui s’inspirent du soufisme venues du Maroc et d’autres pays, a-t-il déclaré à la MAP à l’occasion de la présentation de cet événement.

Cette édition sera également marquée par la participation du soufisme du pays du Sham (Levant) qui, malgré la situation qui prévaut dans cette région, continue d’apporter une très grande richesse culturelle et patrimoniale, a-t-il dit.

A travers la thématique retenue pour cette édition, "nous souhaitons souligner que cette présence peut se manifester à travers divers domaines, notamment la littérature, la poésie, l’art, la philosophie", a-t-il relevé, notant que le soufisme est "une matrice culturelle universelle dont la prise de conscience et le lien transversal qu'elle établit de fait entre plusieurs aspects, à travers le temps et l'espace, de ces enseignements , confréries et patrimoines du Soufisme est un enjeu essentiel".

Organisée en partenariat avec l’association Fès-Sais, cette manifestation vise à faire découvrir ou redécouvrir aux Marocains une culture qui est la leur et leur offrir l’accès à cette richesse artistique, intellectuelle et spirituelle.

Le festival tend aussi à conforter le positionnement du Maroc dans le dialogue interculturel en jetant un pont entre l’Orient et l’Occident, questionner le rôle du soufisme dans le monde d’aujourd’hui et faire connaître la richesse artistique que le soufisme a inspirée à travers la peinture, la calligraphie, les chants, la musique, les films d’auteur, les livres et les expositions ainsi que les artistes et les penseurs contemporains.

Ce rendez-vous culturel constitue une plate-forme d’expression pour les artistes, marocains et étrangers, qui se sont engagés dans une démarche spirituelle de manière à enrichir la créativité artistique et intellectuelle, prospecter des arts et des projets culturels et sociaux nouveaux, qui œuvrent pour le dialogue interculturel, le développement humain et civilisationnel.

Le festival prévoit une multitude d’activités, dont une création artistique en ouverture intitulée ’’Odes aux femmes mystiques’’, qui réunira les artistes Carole Latifa, Leili Anvar, Françoise Atlan et les femmes de Chefchaoun, un récital mystique et poétique de Leili Anvar, des concerts de l’ensemble Al Firdaus de Grenade - Ali Keeler et Marouane Hajji et des prestations des Derviches et chants spirituels du Châm, outre des projections de films.

Le festival verra aussi l’organisation de nombreuses soirées de Samaâ des différentes Tariqas : Boutchichiya, Sqalliya, Sharqawiya, Rissouniya et Wazzaniya.

Une panoplie de rencontres et de tables rondes sont aussi au menu de cette manifestation, notamment ‘’le soufisme : un paradigme de civilisation’’, ‘’le soufisme au féminin’’, ‘’El Andalous : un creuset de rencontres mystiques, l’influence d’Ibn Abbad’’, ‘’la Tijaniya et l’Islam africain’’, ‘’les hauts lieux du soufisme’’, ‘’penser le spirituel’’, ‘’soufisme et art contemporain’’, ‘’Ibn Abbad Ar-Roundi et le modèle de la spiritualité maroco-andalouse’’, ‘’les mausolées de Tambouctou’’, ‘’le Soufisme aujourd’hui : vers la création d’un patrimoine culturel vivant’’, ‘’soufisme et coaching: le soufisme au cœur de l’action’’.
Mercredi 10 Octobre 2018 - 08:13





Nouveau commentaire :
Twitter