Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Le Conseil de l'UE donne son aval pour l'ouverture de négociations commerciales avec les États-Unis


Lundi 15 Avril 2019 modifié le Lundi 15 Avril 2019 - 15:00

Le Conseil de l'Union européenne (UE) a donné lundi son feu vert à la Commission européenne pour l'ouverture de négociations commerciales avec les États-Unis.




Le Conseil de l'UE donne son aval pour l'ouverture de négociations commerciales avec les États-Unis
Ces négociations porteront sur un accord commercial qui permettrait de supprimer les droits de douane "uniquement pour les biens industriels", précise un communiqué du Conseil de l'UE, qui représente les gouvernements des États membres.

"L'objectif est d'accroître les échanges entre l’UE et les États-Unis, d’améliorer l’accès au marché et de créer de nouvelles opportunités d’emploi et de croissance", précise la même source.

Le Conseil de l'UE a également approuvé l'ouverture de négociations avec les États-Unis pour parvenir à un accord sur l'évaluation de la conformité, qui contribuerait à la réalisation de l'objectif de suppression des obstacles non tarifaires en permettant aux entreprises de prouver plus facilement que leurs produits satisfont aux exigences techniques de part et d'autre de l'Atlantique, tout en maintenant un niveau de protection élevé dans l'UE.

Selon le Conseil de l'UE, la Commission devrait mener ces négociations, en veillant à conserver une communication appropriée avec toutes les parties prenantes concernées de l'Union, y compris la société civile et les opérateurs économiques.

La Commission européenne, qui avait présenté en janvier dernier son projet de mandat de négociations avec les États-Unis, s’est félicitée de ce feu vert du Conseil de l'UE.

"Nous voulons une situation gagnant-gagnant en matière d'échanges commerciaux, bénéfique à la fois pour l'Union européenne et pour les États-Unis. Nous souhaitons notamment réduire les droits de douane sur les produits industriels car cela pourrait engendrer une augmentation supplémentaire des exportations européennes et américaines d'environ 26 milliards d'euros", a commenté le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker.

Même son de cloche pour Cecilia Malmström, commissaire européenne chargée du commerce, qui a estimé que cette décision du Conseil de l'UE, contribuera à "apaiser les tensions commerciales" entre l'UE et les États-Unis et apportera des avantages concrets aux populations et aux économies des deux parties.
Lundi 15 Avril 2019 - 14:59

Avec agences




Nouveau commentaire :
Twitter