Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Latifa Akharbach souligne le rôle de la réforme du champ religieux au Maroc dans la lutte contre l'idéologie "Takfiriste"


Jeudi 1 Février 2018 modifié le Jeudi 1 Février 2018 - 17:57




Latifa Akharbach
Latifa Akharbach
La réforme du champ religieux au Maroc a joué un rôle primordial dans la lutte contre l'idéologie "takfiriste", a souligné, mercredi à Tabarka (à une centaine de km au Nord-Ouest de Tunis) l'ambassadeur du Maroc en Tunisie, Mme Latifa Akharbach.

S’exprimant lors d’un séminaire sur "la coexistence entre les religions, un soutien pour le tourisme et la lutte contre le terrorisme", la diplomate a fait état de la réforme des cursus de formation des imams dans le royaume afin de leur permettre d'acquérir les méthodes et les connaissances les rendant capables d'accomplir les missions qui leur sont dévolues, à travers l’enseignement des langues vivantes et les études comparées des religions.

Elle a affirmé que le la garantie de la représentativité de la femme au sein des conseils des ouléma et la formation d'un nombre important de mourchidates (prédicatrices) ont contribué amplement à la réhabilitation de la société marocaine pour promouvoir les valeurs de modération et du juste milieu et rejeter l'extrémisme et l'idéologie "Takfiriste".

Mme Akharbach a souligné que les sociétés arabes et musulmanes parient aujourd’hui sur la transition vers une étape où prévalent les valeurs de dialogue des religions et des civilisations, soulignant que "cette transition est de nature à garantir la contribution de toutes les parties dans la promotion de ces valeurs et la défense de l’idée que la religion est pour Dieu et la patrie pour tous".

Elle a appelé dans ce sens à soutenir l'échange d'expériences et de bonnes pratiques entre les pays arabes et musulmans pour la consolidation de la culture de la paix et la diffusion des valeurs de tolérance et de respect d’autrui.

Abondant dans le même sens, elle a fait état de la signature prochaine entre le ministère des Habous et des affaires islamiques et le ministère tunisien des Affaires religieuses du programme exécutif 2018-2021 de l’accord de coopération bilatéral, en vigueur depuis 2014.

Elle a ajouté que ce programme porte sur l'échange d'expériences dans le domaine de la formation des imams des mosquées et le jumelage entre l'Institut supérieur de la charia en Tunisie et l'Institut Mohammed VI pour la formation des imams, Mourchidines et Mourchidates.

Ce séminaire de deux jours auquel ont pris part les représentants des trois religions monothéistes, est organisé par le ministère tunisien des Affaires religieuses en collaboration avec l’ONG Paix et Développement.
Jeudi 1 Février 2018 - 12:59





Nouveau commentaire :
Twitter