Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Laetitia accuse Gilbert Collard de viol: "Ça fait 11 ans que je vis avec des envies de suicide"


Vendredi 15 Juin 2018 modifié le Vendredi 15 Juin 2018 - 11:14

La femme qui a porté plainte contre Gilbert Collard pour viol s'est confiée à BFMTV. Elle revient sur les faits présumés. Le député dément les accusations qui le visent.




Gilbert Collard est sous le coup d'une plainte pour viol, déposée mardi à Fréjus (Var). La plaignante, Laetitia, accuse le député du Rassemblement national (ex-FN) de l'avoir violée en 2006 et 2007 dans son cabinet à Marseille. Sur BFMTV, ce jeudi, elle revient sur leur rencontre et sur les deux viols présumés dont elle l'accuse:

"J’ai eu besoin de Me Collard à une époque", explique-t-elle. "De 2003 à 2006 tout s’était toujours bien passé". Cette année-là, raconte-t-elle, il l’aurait fait approcher de son bureau pour lire un compte-rendu:

"Je me suis levée, j’ai contourné son bureau, et là il a poussé le fauteuil, il avait son sexe dehors. Il m’a attrapée, il m’a mise à genoux et il m’a forcée à lui faire une fellation. J’ai dit non, mais il me tenait la tête, je n’ai pas pu faire autrement. Je me suis levée, j’ai pris mon sac (…) et je suis partie."

Un deuxième viol présumé l’année suivante

En 2007, Laetitia reprend rendez-vous, afin "d’avoir la solution de ce fameux dossier": "J’ai appelé la secrétaire qui m’a redonné un rendez-vous, comme par hasard encore un rendez-vous à 18 heures. J’ai dit: 'Mais vous ne pouvez pas avoir un rendez-vous plus tôt ?'"

"Je suis rentrée bien déterminée en disant: 'Cette fois-ci, il ne va rien me faire'", explique-t-elle. Avant de poursuivre:

"Quand je suis entrée, il était derrière la porte. Il a claqué la porte derrière moi, il m’a attrapée, il m’a couchée sur le bureau, il a soulevé ma robe, il a ouvert sa braguette et là il m’a pénétrée de force."

Gilbert Collard dément

"Ça fait donc 11 ans, presque 12, que je vis avec ça, avec des envies de suicide", conclut-elle. "Impossible qu’un homme me touche. On n’a pas le droit de faire ça. Qui que ce soit, médiatique ou pas médiatique, on n’a pas le droit de violer une femme."

Le député Gilbert Collard, joint par BFMTV, dément formellement les accusations de viol le visant: "C'est inconcevable, je n'ai jamais violé personne", affirme-t-il. Sur Twitter, il explique que "10 avocats, 6 secrétaires et (son) épouse" travaillaient dans le bureau où se seraient déroulés les faits.

Benjamin Pierret
BFMTV
Vendredi 15 Juin 2018 - 00:31





Nouveau commentaire :
Twitter