Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









La présidente de la HACA Latifa Akharbach reçue par le Premier ministre burkinabè


Mercredi 10 Juillet 2019 modifié le Mercredi 10 Juillet 2019 - 08:32

La présidente de la Haute Autorité de la Communication audiovisuelle (HACA), Latifa Akharbach, a été reçue en audience, mardi, au siège de la Primature du Faso par le Premier ministre burkinabè, Christophe Dabiré.




L'audience a eu lieu après la cérémonie de signature d'un Accord de partenariat entre la HACA et son homologue du Burkina Faso, le Conseil Supérieur de la Communication (CSC).

Lors de cette entrevue, M. Dabiré s’est félicité de la contribution des deux régulateurs, marocain et burkinabè, à la dynamique de coopération Sud-Sud prônée par les dirigeants des deux pays, le Roi Mohammed VI et le président, Roch Marc Christian Kaboré. Il a, en outre, estimé que la communication est un domaine d’échange d’expériences entre Africains qui relève d’une grande importance en raison de l’impact social des médias.

Pour sa part, Mme Akharbach, qui était accompagnée du chargé d’affaires de l’ambassade du Maroc à Ouagadougou, Kamal Mejahdi, et de Najib Bouezmarni, directeur des systèmes d’information à la HACA, a souligné que la convention de partenariat, signée entre la HACA et le CSC du Burkina Faso a une portée démocratique, tout en saluant la dynamique de diversification et d’ouverture que connait le paysage médiatique dans le "Pays des hommes intègres".

Auparavant, Mme Akharbach et le président du CSC, Mathias Tankoano, ont signé un accord de partenariat portant, entre autres, sur l'installation, au sein du régulateur burkinabè, du système de monitoring des programmes audiovisuels développé par la HACA et dénommé "HACA Media Solutions"(HMS). La signature de cet accord vient couronner les efforts déployés par les deux régulateurs pour approfondir leur coopération tant au niveau bilatéral que dans le cadre de l’action collective au sein des différents réseaux de régulateurs qui les unissent. A noter que l’installation de la solution informatique de monitoring des programmes, prévue par cet accord de partenariat, intervient à la suite d’une mission d’information du CSC à la HACA en mars 2019 et d’une mission technique de la HACA au CSC en avril 2019. Ces missions avaient permis, notamment, de faire le point sur la configuration du paysage audiovisuel burkinabè, ainsi que sur les besoins spécifiques du CSC en matière d'équipements, espaces et ressources humaines en vue de l’installation du système et de l’optimisation de son exploitation.

Après l'installation et l'opérationnalisation du système prévues dans les prochains mois, le CSC sera en mesure d’assurer, à partir de son siège dans la capitale Ouagadougou, un monitoring fiable et performant des programmes des médias audiovisuels émettant, dans une première phase, dans la capitale, puis de ceux émettant dans les régions de Bobo-Dioulasso, Fada N’Gourma, Dori, Ouahigouya et Djibo.

Le logiciel Haca Media Solutions développé en interne par les ingénieurs de la HACA et installé, depuis 2011, auprès de neuf instances de régulation en Afrique et en Europe, est désormais considéré comme un outil de régulation audiovisuelle de référence en raison des possibilités qu’il offre pour assurer un suivi efficace et modulable de monitoring des programmes et contenus audiovisuels permettant ainsi aux opérateurs de mieux veiller à leurs obligations en matière de pluralisme et de représentation de la diversité que ce soit en période normale ou lors des campagnes référendaires et électorales.
Mercredi 10 Juillet 2019 - 07:52





Nouveau commentaire :
Twitter